LES TEMOIGNAGES ET DOCUMENTS SUR LES DANGERS DE CETTE SCIENCE

  

Quelques extraits de documents et de sites qui en parlent :

 

 TÉMOIGNAGES DU DOCTEUR SANDERS CELUI QUI A CONÇU LA PUCE

 

 

L'article suivant est extrait du magazine australien Nexus, juin-juillet 1994 (P.O. Box 30, Mapleton, Queensland, 4560, Australie). C'est le témoignage du Dr. Carl W. Sanders, qui était chargé de concevoir la micro-puce électronique. Le Dr. Sanders est un ingénieur électronique, inventeur, auteur et expert-conseil auprès de nombreuses organisations gouvernementales et de compagnies telles que IBM, General Electric, Honeywell et Teledyn.

 

«J'ai consacré 32 années de ma vie dans la conception électronique, concevant des micro-puces dans le domaine bio-médical. En 1968, je devins impliqué, presque par accident, dans un projet de recherche et de développement concernant un pontage spinal pour une dame ayant l'épine dorsale rompue. Nous recherchions comment pouvoir possiblement relier les nerfs moteurs, etc. C'était un projet qui nous emballait tous, il y avait 100 personnes d'impliquées, et j'étais le principal ingénieur en charge du projet. Le projet aboutit à la micro-puce dont nous parlons maintenant.

Cette micro-puce est rechargée par les changements de température du corps humain. Évidemment, vous ne pouvez pas aller à l'intérieur de votre corps et changer vos piles de temps en temps, alors la micro-puce a un circuit de rechargement qui fonctionne selon les changements de température du corps.

Plus d'un million et demi de dollars furent dépensés pour trouver les deux endroits sur le corps humain où la température change le plus rapidement: le front (premier choix), tout juste en bas de la naissance des cheveux, et le revers de la main (position de rechange). Comme ce projet de micro-puce commençait à évoluer, vint un temps où on nous dit que les pontages à la colonne vertébrale étaient une chose qui ne rapportait pas assez financièrement pour qu'on s'en occupe, et qu'on devait donc considérer d'autres utilisations pour cette puce. Nous avions remarqué que la fréquence de la micro-puce avait un grand effet sur le comportement humain, et on orienta alors nos recherches sur la possibilité de modifier le comportement humain avec la micro-puce.

Le projet se transforma presque en acupuncture électronique, parce qu'il résulta à installer une micro-puce qui émettait un signal qui affectaient certaines parties du cerveau. On démontra qu'on pouvait provoquer des changements de comportement avec cette micro-puce : elle parvenait à causer un flux supplémentaire d'adrénaline.

La micro-puce est plus petite qu'un grain de riz, environ 1 millimètre de long. Elle contient 250,000 pièces, y compris une petite pile au lithium. J'ai demandé à un docteur du Centre Médical de Boston quel effet cette concentration de lithium dans le corps humain pouvait avoir si la micro-puce se brisait. II me répondit que cela produirait une grave plaie, douloureuse et remplie de pus.

J'étais présent à une réunion où la question suivante a été posée: "Comment pouvez-vous contrôler un peuple si vous ne pouvez pas les identifier ?" Des gens comme Henry Kissinger et des personnes de la CIA assistaient à ces réunions. Comme nous développions la micro-puce, et que la question principale était de se servir de cette micro-puce comme 'carte

d'identité', ou moyen d'établir l'identité des gens, plusieurs choses nous furent demandées. On voulait que soit compris sur la micro-puce le nom et le visage de la personne, son numéro de sécurité sociale (incluant les codes internationaux), ses empreintes digitales, sa description physique, la généalogie de sa famille, son adresse, son occupation, des informations concernant ses rapports d'impôt et son dossier criminel.

J'ai assisté à 17 réunions à travers le monde, à Bruxelles, au Luxembourg, etc., ou ces sujets furent discutés, dans l'esprit d'un gouvernement mondial et d'une monnaie mondiale... II existe présentement des projets de loi devant le Congrès américain qui permettront d'injecter la micro-puce à votre enfant dès sa naissance, pour des fins d'identification. Le Président des États-Unis, selon l'article 100 de la loi sur le contrôle de l'immigration de 1986, a le pouvoir de décider toute forme d'identification qu'il juge nécessaire -que ce soit une marque invisible tatouée ou une micro-puce insérée sous la peau.

Alors, je pense que vous devez regarder les faits en face, les amis: cette micro-puce que je crois être "la Marque de la Bête" (mentionnée dans l'Apocalypse de saint Jean, chapitre 13, versets 13 à 17: «Par ses manoeuvres, tous, petits et grands, riches ou pauvres, libres et esclaves, se feront marquer sur la main droite ou sur le front, et nul ne pourra rien acheter ni vendre s'il n'est marqué au nom de la Bête ou au chiffre de son nom. C'est le moment de se servir de son intelligence. Ceux qui seront renseignés pourront calculer le chiffre de la Bête. C'est un chiffre d'homme; et ce chiffre est 666. »

Ce n'est pas quelque chose qui vient d'apparaître tout d'un coup. Cela fait des années que c'est en préparation.»

Dr Carl W. Sanders.                 (Nexus/ C.Sanders)

 

 

Témoignage du DOCTEUR KILDE MEDECIN EN FINLANDE

 

LES IMPLANTS DE MICRO-PUCES, LE CONTROLE DE L'ESPRIT ET LA CYBERNÉTIQUE


Par Rauni-Leena Luukanen-Kilde, docteur en médecine, ancien officier médical en chef de la Finlande.

En 1948, Norbert Weiner a édité un livre, "CYBERNETICS" (CYBERNÉTIQUE), définie comme une théorie de communication et de contrôle neurologique déjà en service dans de petits cercles en ce temps-là. Yoneji Masuda, le "père de la société de l'information," a affirmé son souci en 1980 que notre liberté est menacée de façon orwellienne par la technologie de la cybernétique totalement inconnue de la plupart des gens. 

Cette technologie relie les cerveaux des gens, par l'intermédiaire de micro-puces implantées, aux satellites contrôlés par des ordinateurs géants basés au sol. 

Les premiers implants cérébraux furent chirurgicalement insérés en 1974 dans l'état de l'Ohio, aux Etats-Unis, et également à Stockholm, en Suède. Des électrodes cérébrales furent insérées dans le crâne de bébés en 1946 à l'insu de leurs parents. Dans les années 50 et les années 60, des implants électriques furent insérés dans les cerveaux d'animaux et d'humains, particulièrement aux Etats-Unis, pendant la recherche sur la modification du comportement, et sur le fonctionnement du cerveau et du corps. Des méthodes de contrôle de l'esprit (mind control ou MC) furent employées dans des tentatives en vue de changer le comportement et les attitudes humains. Influencer les fonctions cérébrales devint un but important de l'armée et des services de l'intelligence. Il y a trente ans, les implants se sont révélés dans les radiographies, ayant la taille d'un centimètre. Les implants suivants rétrécirent jusqu'à la taille d'un grain de riz. Ils étaient faits de silicium, plus tard encore d'arséniure de gallium. 

Aujourd'hui, ils sont assez petits pour être insérés dans le cou ou dans le dos, et également en intraveineuse dans différentes parties du corps pendant des opérations chirurgicales, avec ou sans le consentement du sujet. Il est maintenant presque impossible de les détecter ou de les enlever. 

Il est techniquement possible que l'on injecte à chaque nouveau-né une puce, qui pourrait alors fonctionner pour identifier la personne pour le reste de sa vie. De tels plans sont discutés en secret aux États-Unis sans aucune diffusion publique concernant les problèmes liés à la vie privée qui sont impliqués. 

En Suède, le premier ministre Olof Palme donna la permission en 1973 d\'implanter les prisonniers, et l'ex-Directeur Général Jan Freese révéla que des patients dans les maisons de retraite avaient été implantés vers le milieu des années 80. 

La technologie est révélée dans le rapport suédois d'état 1972:47, STATENS OFFICIELLA UTRADNINGER (SOU) 

Des êtres humains implantés peuvent être suivis n'importe où. Leurs fonctions cérébrales peuvent alors être surveillées à distance par des super ordinateurs et même être altérées par le changement des fréquences. Les cobayes utilisés dans des expériences secrètes ont inclus des prisonniers, des soldats, des patients atteints de maladies mentales, des enfants handicapés, des personnes sourdes et aveugles, des homosexuels, des femmes célibataires, des personnes âgées, des écoliers et n'importe quel groupe de personnes considérées comme "marginales" par les expérimentateurs de l'élite. Les expériences publiées sur des prisonniers la prison d'état de l'Utah, par exemple, sont choquantes pour la conscience. Les micro-puces d'aujourd'hui fonctionnent au moyen d'ondes radio de basse fréquence qui les visent. À l'aide des satellites, la personne implantée peut être pistée n'importe où sur le globe. Une telle technique figurait parmi un certain nombre de techniques testées pendant la guerre d'Irak, selon le Dr. Carl Sanders, qui a inventé l'interface l'interace biotique d'intelligence-équipée (IMI), qui est injectée dans des personnes. (Auparavant, pendant la guerre du Vietnam, des soldats furent injectés avec la "puce Rambo", conçue pour augmenter l'écoulement d'adrénaline dans la circulation sanguine.) 

Les super ordinateurs de la National Security Agency des Etats-Unis (Agence de sécurité nationale ou NSA) et qui sont capables de calculer 20 milliards de par seconde pourraient à présent "voir et entendre" ce que soldats éprouvent sur le champ de bataille avec un système de télésurveillance (remote monitoring system ou RMS). 

Lorsqu'une puce de 5 micromillimètres de diamètre (le diamètre d'un brin de cheveux est de 50 micromillimètres) est placée dans le nerf optique de l'oeil, elle capte les impulsions neurales du cerveau qui incarnent les expériences, les odeurs, la vue et la voix de la personne implantée. 

Une fois transférées et entreposées dans un ordinateur, on peut renvoyer ces neuroimpulsions au cerveau de la personne par l'intermédiaire de la puce afin que ces expériences soient expérimentées à nouveau. En utilisant un système de télésurveillance (RMS), un opérateur d'ordinateur basé au sol peut envoyer des messages électromagnétiques (encodés comme des signaux) au système nerveux, affectant la performance de la cible. 

Avec le RMS, des personnes en bonne santé peuvent être incitées à voir des hallucinations et à entendre des voix dans leur tête. 

Chaque pensée, réaction, audition et observation visuelle cause un certain potentiel neurologique, des pics et des modèles dans le cerveau et ses champs électromagnétiques, qui peuvent à présent être décodés en pensées, images et voix. La stimulation électromagnétique peut donc changer les ondes cérébrales d\'une personne et affecter l'activité musculaire, provoquant des crampes musculaires douloureuses vécues comme une torture. 

Le système électronique de surveillance de la NSA peut simultanément suivre et manipuler des millions de personnes. Chacun de nous possède une fréquence de résonance bioélectrique unique dans le cerveau, tout comme nous possédons des empreintes digitales uniques. 

La fréquence électromagnétique (EMF) du cerveau étant entièrement codée, des signaux électromagnétiques pulsants peuvent être envoyés au cerveau, provoquant la voix les effets visuels que l'on désire que la cible éprouve. C'est une forme de guerre électronique. 

Des astronautes américains furent implantés avant qu'ils aient été envoyés dans l'espace, de façon à ce que leurs pensées puissent être suivies et que toutes leurs émotions puissent être enregistrées 24 heures sur 24. 

Le Washington Post a rapporté en mai 1995 que le prince William de Grande-Bretagne avait été implanté à l'âge de 12 ans. Ainsi, s'il était jamais enlevé, une onde radio avec une fréquence spécifique pourrait être envoyée jusqu'à sa micro-puce. Le signal de la puce serait suivi via satellite sur l'écran d'ordinateur du quartier général de la police, où les mouvements du prince pourraient être suivis. Il pourrait en fait être situé n'importe où sur le globe. 

Les mass médias n'ont pas signalé que la vie privée d'une personne implantée disparaît pour le reste de sa vie. Il ou elle peut être manoeuvré(e) de nombreuses manières différentes. En utilisant différentes fréquences, le contrôleur secret de cet équipement peut même changer la vie émotive d'une personne. Il ou elle peut être rendu(e) agressive ou léthargique. Sa sexualité peut être artificiellement influencée. Des signaux de pensée et la pensée subconsciente peuvent être lus, des rêves peuvent être affectés et même induits, tous cela à l'insu et sans le consentement de la personne implantée. 

Un cyber-soldat parfait peut donc être créé. Cette technologie secrète a été employée par les forces militaires dans certains pays de l'OTAN depuis les années 80 sans que les populations civiles et académiques aient entendu quoi que ce soit à son sujet.

Donc, peu d'informations sur de tels systèmes invasifs de contrôle de l'esprit sont disponibles dans les journaux professionnels et académiques. 

Le signaux de l'intelligence de la NSA peuvent surveiller à distance l'information des cerveaux humains en décodant les potentiels évoqués (3.50hz, 5 milliwatts) émis par le cerveau. Des prisonniers sujets d'expérience à Gothenburg, en Suède et à Vienne, en Autriche, se sont avérés avoir [un mot manque ici] des lésions cérébrales. 

Une circulation sanguine diminuée et un manque d'oxygène dans les lobes frontal et temporal droits sont les conséquences des endroits où les implants cérébraux sont habituellement utilisés. Un sujet d'expérience finlandais a subi une atrophie cérébrale et des attaques intermittentes de perte de conscience dues au manque d'oxygène. 

Les techniques de contrôle de l'esprit peuvent être employées dans des buts politiques. Le but des contrôleurs de l'esprit est aujourd'hui d'inciter les personnes ou les groupes de personnes visés à agir contre leurs propres convictions et meilleurs intérêts. Des individus zombifiés peuvent même être programmés pour assassiner et ne rien se rappeler de leur crime par la suite. Des exemples alarmants de ce phénomène peuvent être trouvés aux États-Unis. 

Cette "guerre silencieuse" est conduite contre des civils ignorants et des soldats par l'armée et par les agences de l'intelligence. Depuis 1980, la stimulation électronique du cerveau (ESB) a été secrètement utilisée pour contrôler les personnes visées à leur insu et sans leur consentement. 

Tous les accords internationaux des droits de l'homme interdisent la manipulation non consentie des êtres humains -- même dans les prisons, et ce sans même parler des populations civiles. 

Sous une initiative du sénateur américain John Glenn, des discussions ont débuté en janvier 1997 concernant les dangers d'irradier les populations civiles. Viser les fonctions cérébrales des gens avec des champs et des faisceaux électromagnétiques (à partir d'hélicoptères et d'avions, de satellites, à partir de camionnettes blanches garées, de maisons voisines, de poteaux téléphoniques, d'appareils électriques, de GSM, de la TV, de la radio, etc.), fait partie du problème de rayonnement qui devrait être abordé dans les corps de gouvernements démocratiquement élus. 

En plus du contrôle de l'esprit électronique, des méthodes chimiques ont été également développées. Des drogues altérant l'esprit et différents gaz odorants affectant négativement la fonction cérébrale peuvent être injectés dans des conduits d'air ou des conduites d'eau. En outre, des bactéries et des virus ont été testés de cette manière dans plusieurs pays. 

La super technologie d'aujourd'hui, reliant nos fonctions cérébrales par l'intermédiaire de micro-puces (ou même sans elles, selon la dernière technologie) à des ordinateurs à travers des satellites aux Etats-Unis ou en Israël, pose la plus grave menace pour l'humanité. Les derniers super ordinateurs sont assez puissants pour surveiller la population du monde entier. Que se produira-t-il lorsque les gens seront tentés par de fausses promesses afin de permettre que l'on insère des puces dans leurs corps? Un des leurres sera une "carte d'identité micro-puce". On a même secrètement proposé une législation obligatoire aux Etats-Unis afin de rendre criminel le fait de retirer un implant d'identification. 

Sommes-nous prêts pour la robotisation de l'humanité et pour l'élimination totale de la vie privée, y compris la liberté de pensée? Combien d'entre nous voudraient céder leur vie entière, y compris nos pensées les plus secrètes, à Big Brother? Pourtant, la technologie existe afin de créer un "nouvel ordre mondial" totalitaire. 

Les systèmes de communication neurologiques secrets sont en place pour contrecarrer la pensée indépendante et pour contrôler l'activité sociale et politique au nom des intérêts privés et militaires égoïstes. 

Quand nos fonctions cérébrales seront déjà reliées aux ordinateurs géants au moyen d'implants radio et de micro-puces, il sera trop tard pour la protestation. 

Cette menace peut être vaincue seulement en instruisant le public, en utilisant la littérature disponible sur la biotélémétrie ainsi que l'information échangée lors de congrès internationaux. 

Une raison pour laquelle cette technologie est demeurée un secret d'état est le prestige répandu du MANUEL STATISTIQUE DE DIAGNOSTIC IV de psychiatrie produit par l'association psychiatrique américaine (APA) des Etats-Unis, et imprimé dans 18 langues. Les psychiatres travaillant pour les agences d'intelligence américaines ont sans aucun doute participé à l'écriture et à la mise à jour de ce manuel. Cette "bible" psychiatrique dissimule le développement secret des technologies de contrôle de l'esprit en étiquetant certains de leurs effets comme étant des symptômes de la schizophrénie paranoïaque. Les victimes de l'expérimentation du contrôle de l'esprit sont donc diagnostiquées ainsi de façon routinière, sur le mode du réflexe du genou, comme étant mentalement malades par des médecins qui ont appris la liste de "symptômes" du manuel statistique de diagnostic à l'école médicale.

On n'a pas enseigné aux médecins que les patients peuvent dire la vérité lorsqu'ils rapportent le fait d'être ciblés contre leur volonté ou le fait d'être utilisés comme cobayes pour des formes de guerre psychologique électroniques, chimiques et bactériologiques. 

Le temps s'épuise pour changer la direction de la médecine militaire, et pour assurer le futur de la liberté humaine. 

Rauni Kilde, docteur en médecine,

Source: http://www.raven1.net/kilde2.htm

 

http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/01/28/26268214.html

 

EXPLICATION DU GANG STALKING

 

http://www.gangstalkingwiki.com/

 

 

TEMOIGNAGE SUR LA DGSE/DST et DCRI EN FRANCE avec le GANG STALKING

 

 Tortures, empoissonnements, expérimentations, harcèlements, menaces et morts furtives par ondes électromagnétiques sous couvert du « secret défense ».

 

 

Des retours de mémoire qui peuvent déplaire aux communs des mortels, contrôlés avec soin par les services secrets.

 

Le rayonnement dirigé permettant la lecture de la pensée ne pourra jamais être désigné comme une « drogue douce ». D'après des rumeurs venant de la DGSE/DST, ses défauts éminentes le désignent comme une arme létale qui peut lobotomiser ou leucotomiser l'encéphale d'une personne.

 

A cause de points de rayonnements réduits convergeant vers l'encéphale d'une personne sans anesthésie, une exposition quotidienne aux ondes nocives et intelligentes peut provoquer chez la personne des douleurs et des lésions au niveau de son cerveau. Ces ondes énergétiques et dirigées, difficilement contrôlables, sont bel et bien toxiques pour le cerveau. A long terme, ces ondes nocives et intelligentes altèrent de manière permanente la structure et les fonctions cérébrales, provoquant ainsi perte de mémoire, dégradation du système cognitif, détérioration de la personnalité et une productivité réduite. Ces points de rayonnements sont comme des pics à glace électromagnétiques s'enfonçant dans les lobes du cerveau.

Depuis les années 90, cette pratique barbare de la DGSE/DST permet soit de faire du renseignement soit de détruire des fibres nerveuses d'une personne exposée aux ondes pour altérer son jugement, son langage, sa mémoire, une partie de ses fonctions motrices, une partie de ses notions mathématiques et de son comportement sexuel, sa personnalité, sa spontanéité et sa sociabilité.

 

 

Les preuves médicales

Pour nuire à la santé d'une personne victimes d'ondes nocives et intelligentes à énergies dirigées, les services secrets français ont la possibilité de modifier ou de contrôler à distance le contenu des résultats biologiques de leur victime. En utilisant une technologie avancée de lecture d'écran par ondes, ils sont capable de réaliser des copies d'écran informatique à distance pour en examiner minutieusement le contenu. Si certaines informations sont susceptibles d'être compromettantes, la DGSE/DST peuvent s'infiltrer en silence dans le système informatique et sécurisé du laboratoire. Un périphérique communiquant par ondes avec son système informatique est une porte ouverte et invisible à tous stimuli électromagnétiques extérieurs. Une trame électromagnétique peut servir de stimulus pour le système informatique. Tout comme une trame d'ondes intelligentes et nocives peut servir de stimulus pour l'encéphale. Ainsi certains résultats des analyses biologiques peuvent soit être supprimés, soit être falsifiés sans éveiller le moindre soupçon chez les laborantins. Ces pratiques dégradantes ont pour seul but de tromper la clairvoyance des médecins, des autorités judiciaires ou de déstabiliser la santé d'une victime par des traitements médicamenteux  inappropriés.

 

La psychiatrie

Une maladie mentale peut en cachée une autre. A son insu, un patient peut être soigné pour une maladie mentale imaginaire. Des ondes nocives, intelligentes et furtives à énergies dirigées peuvent tromper la conscience d'un psychiatre sur la santé mentale et les angoisses réels d'un patient. Ces tueurs de la DGSE/DST ont souvent manipulé la conscience des psychiatres à des fins d’État. Dans la société française, les ondes intelligentes, nocives et furtives sont un moyen efficace et discret pour faire passer une personne saine d'esprit pour un malade mental très angoissé.

 Le tortionnaire par ondes est un dealer, il vous livre ses doses électromagnétiques, vous rend dépendant aux ondes un certain temps et s'enrichit de satisfaction en vous internant. L'angoisse d'un patient, basé sur le geste et le verbe, est facilement manipulable par des ondes. En général, un patient est  inconscient. Il se demande ce qui lui arrive ? L'inconscient, c'est le discours de l'autre. Si l'autre désire faire passer sa victime pour un schizophrène, le patient sera toujours perçu comme un schizophrène par le psychiatre. Malheureusement, les analyses sanguines d'une victime d'ondes ne montrent jamais de trace d'empoissonnement dans les résultats finaux du laboratoire de biologie.

Transformer une dépression induite par des tortures par ondes en schizophrénie, c'est un mets très apprécié par la DGSE/DST. Le traitement est plus lourd. Inadapté aux symptômes réels du patient, le traitement peut augmenté son envie de suicide. Un stimulus qui est très recherché par les services secrets français pour éliminer une personne. En général, un neuroleptique bloque la production de dopamine. Chez un dépressif, la dopamine est déjà faible. La victime souffre énormément de ce manque de dopamine. C'est très pénalisant pour elle. La victime se renferme sur elle-même, s’affaiblit intellectuellement, devient plus docile, à peur de se défendre, à des difficultés de réfléchir, t'écrire et de parler. La victime devient inoffensive et facilement manipulable. Son mental est définitivement brisé. Tout ce qu'il faut pour plaire aux services secrets français. Tous les symptômes qu'une victime doit manifester pour être perçue comme un vrai schizophrène. Après les tortures par ondes nocives et intelligentes, c'est le traitement inadapté qui vous transforme en schizophrène. Ces traitements inadaptés détruisent lentement votre encéphale d'années en années pour diminuer considérablement votre espérance de vie. Malheureusement, en France, lediagnostique psychiatrique définitif en hospitalisation d'office, basé uniquement sur le geste et le verbe, est toujours posé sous les 24 heures chronos. Dès la première prise médicamenteuse du patient, le psychiatre n'est plus en mesure de cerner la bonne santé mentale de son patient. Son patient est devenu un psychiatrique à vie, même après l'arrêt des ondes nocives, intelligentes et furtives. La technique d'enfermement par ondes en psychiatrie est très utilisée dans le milieu des services secrets pour éliminer psychiatriquement une personne gênante. Dans le passé, les milieux d'espionnages français ont souvent utilisé l'hôpital psychiatrique de Saint-Anne comme camps d'internement psychiatrique des résidents parisiens et de certains étrangers de passage à Paris. Je vous rappelle que toute perturbation de l'environnement électromagnétique naturel d'une personne peut affecter ses fonctions vitales, psychologiques et expressives. Les effets sont plus ou moins importants et rapides suivant la puissance du rayonnement à énergie dirigé. A de faibles puissances, les effets sont en général plus pervers, moins rapides et diffèrent. En me basant sur des observations passées faites sur ma personne, victime durant de longues années de rayonnements nocifs et intelligents provenant de le DGSE/DST, j'ai malheureusement constaté des effets faciales et expressifs pervers pour ma santé. Les ondes à énergies dirigées induisent des mimiques et des expressions faciales en décalage avec la parole et la pensée. Ce voir et voir est source de tromperie. La victime ne voit pas ce que vous voyez. Vous, vous avez surtout interprétez ses mimiques, modifiées par des ondes nocives et intelligentes, pour lui décerner un profil psychologique ne correspondant pas à sa personnalité. Ainsi, votre opinion a été dévié par des ondes nocives et intelligentes pour lui nuire. Certaines ondes exagèrent ses expressions faciales et son regard. D'autres ondes raréfient son mouvement du visage et du regard. Face à un patient sous des ondes furtives, le psychiatre l'écoute et l'observe attentivement pour essayer d'appréhender ce décalage affectif. Par exemple, si les mimiques du patient transformées par des ondes expriment un seul thème affectif comme l'angoisse et la méfiance, le psychiatre dira qu'il souffre de paranoïa passionnelle. Ainsi, le patient, victime des ondes nocives, intelligentes et furtives de la DGSE/DST, peut se faire interner et soigner à Saint-Anne pour une maladie imaginaire.

 

Les armes électromagnétiques à énergies dirigée

Aujourd'hui, les armes électromagnétiques à énergies dirigées de la DGSE/DST constituent une menace très sérieuse pour la sécurité de la population et la paix en Europe. Ces dernières années, la DGSE/DST est devenue une organisation terroriste à part entière. Elle s'attaque, sans scrupule, à leur propre sanctuaire qu'est la France mais aussi à la population européenne. Ces rapaces aux serres acérés et aux armes à énergies dirigées, se disant symboliser les valeurs de la France, sont constamment en position d'attaque contre la population française. La DGSE/DST se définit être la protectrice des intérêts français et de sa population partout dans le monde. Pourtant, elle m'a cruellement torturé avec des rayonnements nocifs et intelligents à énergies dirigées dans de nombreux pays étrangers. Je cite : Grande Bretagne, France, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne, Suisse, Italie, Vatican, Portugal, Maroc, Tunisie. Se cachant derrière le droit régalien, elle n'accorde aucune grâce à toutes leurs victimes. A cause des armes à énergies dirigées tombées aux mains de la DGSE/DST, la France est devenu un sanctuaire rouge vif qui la propulse dans l'anarchie des droits de l'homme dans le monde. Il vaut mieux prévenir leurs crimes que de continuer à guérir. Mon devoir consiste à prévenir de la gravité de la situation et d'en alerter les pouvoirs régaliens sur les tortures et les internements abusifs. Pour tuer une personne innocente victime de tortures par ondes, la DGSE/DST trouve toujours une parade pour faire passer leur victime d'espion nuisible à l'étranger et de terroriste ou de schizophrène en France.

 

Les missions de la DGSE/DST

Les missions générales de la DGSE/DST sont formalisées par le code de la défense, qui stipulent notamment que le service « a pour mission, au profit du gouvernement et en collaboration étroite avec les autres organismes concernés, de rechercher et d'exploiter les renseignements intéressant la sécurité de la France, ainsi que de détecter et d'entraver, hors du territoire national, les activités d'espionnage dirigées contre les intérêts français afin d'en prévenir les conséquences ». En cas de bavure sur une personne innocente, la DGSE/DST peut également entraver la vie et la santé de cette personne pour des intérêts personnels. La DGSE/DST ne révèle jamais les vraies identités de leurs agents ni leurs lieux de naissance, même si certain de leurs agents ont torturé des innocents sans aucune raison. Va t-on vers une déclassification de documents de la DGSE/DST concernant les victimes de tortures par ondes nocives et intelligentes ? Par de la désinformation, ces agents tortionnaires savent exposer leur victime en vacances aux services de contre-espionnage adverses. Le risque de mourir est optimal pour la victime. Ces agents tortionnaires de la DGSE/DST cherchent ni plus ni moins à amener les services de contre-espionnages adverses à transgresser une limite pour tuer la victime à leur place.

La DGSE/DST n'infirme ni ne confirme ce qui s'est passé sur une victime innocente. La clandestinité modèle toujours leur façon de travailler, même dans le meurtre injustifié d'une victime innocente. La DGSE/DST sait radicaliser leur victime et inventer des "endroits qui l’ont incité et aidé à passer à l’acte", dit-elle, pour la détruire ou l'interner en psychiatrie. Elle sait adapter sa méthode de travail sans éveiller le moindre soupçon chez le commun des mortels. Dit-elle toujours : "Il faut percevoir les signaux faibles, parfois très faibles, qui indiquent qu’un individu est en train de glisser de la radicalisation vers le terrorisme". Nul ne peut affirmer être totalement à l’abri d'une bavure de la DGSE/DST. Dans ce cas, votre vie deviendra un enfer.

Pour éviter les contacts humains et les échanges d'information entre les services, la DGSE/DST est divisée en compartiment. La confidentialité et le cloisonnement sont les clefs du succès et du secret dans une mission difficile. Chaque service de la DGSE/DST sont comme des mulets, ils ne peuvent marcher droit sans œillères.

Parfois, l'un d'entre-deux peut dévier de ses valeurs morales en veillant longuement à la disparition clandestine d'une victime pouvant les compromettre sans éveiller le moindre soupçon dans les autres services de la DGSE/DST.

Avez-vous déjà été soupçonné de terrorisme par la DGSE/DST ? Avez-vous déjà été longuement persécuté ou torturé pour terrorisme ? Avez-vous déjà reçu des mails ou des numéros de téléphone falsifiés provenant de terroristes « AL-QAIDA » ? Avez-vous déjà été victime de falsification d'identité par la DGSE/DST ?

Les français ne connaîtront jamais les détails des souffrances physiques et psychologiques infligées par la DGSE/DST à ces victimes. Pour accuser ces victimes à tort de terrorisme contre les intérêts de l’État français, le talent de la DGSE/DST est sans limite. Elle sait détruire toutes vos relations amoureuses et amicales sans état d'âme pour vous déstabiliser et vous isoler. Sur le net, elle sait se substituer à vos amies pour vous pousser à nuire aux intérêts de l’État français et à autrui. Elle sait se faire passer pour vous afin de vous mettre en danger par d'autres services de surveillance. Le renseignement fiable n'existera jamais en France. Il y aura toujours des victimes qui en subiront les conséquences. La France demeure peut-être une cible pour le terrorisme, mais la prolifération de la paranoïa humaine et des technologies avancées au sein des services secrets français engendrent parfois des victimes innocentes et des actes de terrorisme d’État contre des innocents. En général, les victimes ne sont jamais indemnisées.

Elles sont abandonnées à leur triste sort : l'ignorance. Pour la victime, souffrir est tout son héritage, elle aura pour seul bien le mal et l'handicap. Ne l'oubliez jamais, la DGSE/DST peut faire le bien mais aussi le mal. Le bien et le mal voyage toujours en couple.

 

Tortures sans témoins, sans preuves…vers une mort certaine

Comme les cookies au cannabis d'Arras, certaines ondes nocives et intelligentes donnent les symptômes d'une ivresse cannabique. Vous battez des bras et faites comme un pinson. Selon un proverbe chinois, une ivresse efface mille tristesses.

Elle peut aussi vous coller en chambre d'isolement pour agitation. Des tortures par ondes furtives à votre insu peuvent vous donner des bouffées délirantes sans laisser de trace d'empoissonnement dans votre sang. Pour le médecin, vos bouffées délirantes ne sont que mentaux. En vous prescrivant un psychotrope, vous prenez peur. Vous cherchez à vous justifier mais en vain. Vous ne comprenez pas ce qui vous arrive. Pour vous et votre médecin, les ondes ne sont pas perceptibles par l'esprit. En hospitalisation psychiatrique, il n'y a plus de porte de sortie, aucune d'issue. Vous êtes cuit comme une marmotte. Même si vous avez raison sur vos propos de persécution, le médecin ne vous croira jamais et vous resterez interné sous psychotrope le temps nécessaire. C'est le médecin qui décidera de votre sortie. Vous sortirez de psychiatrie avec un traitement et un diagnostic schizophrénique. Vous n'êtes désormais plus crédible sur certaines choses aux yeux de la justice. Un enfermement parfait et parfois sans effort pour la DGSE/DST.

Malheureusement, cette technique d'internement par ondes furtives est parfois utilisée en France par la DGSE/DST pour se débarrasser d'une personne gênante. Sans dissidents et sans victimes, la DGSE/DST s’ennuierait à fond.

 

 

 

TEMOIGNAGES SUR  LES RECHERCHES DE JOSE DELGADO

 

www.wireheading.com/delgado/brainchips.pdf

 

Contrôle physique de l’esprit : vers une société psycho-civilisée

 « Nous avons besoin d’un programme de psychochirurgie pour le contrôle politique de notre société. Le but est le contrôle physique de l’esprit. Chacun qui dévie de la norme donnée peut être chirurgicalement mutilé. L’individu peut penser que la réalité la plus importante est sa propre existence, mais c’est seulement son point de vue personnel. Même si cette attitude libérale est très séduisante, ceci manque de perspective historique. L’homme n’a pas le droit de développer sa propre façon de penser. Nous devons contrôler le cerveau électriquement. Un jour, les armées et les généraux seront contrôlés par stimulation électrique du cerveau. »Jose Delgado, physiologiste à l’Université de Yale, Procès verbal des séances du Congrès américain, numéro 26, vol. 118, le 24 février 1974. »

 

EN 1950 AVEC DELGADO,  EN MODIFIANT UNE PARTIE DE L' HYPOTHALAMUS ( SIÈGE DU SOMMEIL  ET DE L'EVEIL), ON POUVAIT EMPÊCHER QUELQU'UN DE DORMIR.   

extrait de www.wikipedia.org "implant_cerebral"

 

 Dans les années 1950 e

Les implants cérébraux permettent de contrôler, entre autres, les fonctions suivantes, d'après les travaux de José Delgado:

  • Motricité:

Delgado pouvait contrôler des animaux comme des « jouets électriques », en pressant différents boutons, il pouvait ainsi faire ouvrir et fermer les yeux à un singe, lui faire tourner la tête, bouger la langue et les lèvres, provoquer un grognement, le faire éternuer, bailler, augmenter ou diminuer fortement la quantité de nourriture consommée, faire tomber en sommeil profond ou maintenir éveillé, modifier le rythme cardiaque, il pouvait également forcer un chat à se lécher y compris durant son sommeil et le forcer à lever une patte. Avec des stimulations dans l'hypothalamus, il pouvait contrôler la dilatation des pupilles « aussi facilement qu'un objectif d'appareil photo » .

 

Delgado fit également des expériences sur des humains, et réussit à forcer quelqu'un à plier les doigts, le signal électrique envoyé dans le cerveau étant supérieur à la volonté du patient(cobaye) de garder les doigts tendus.

  • Emotions et humeur:

En stimulant différentes régions du système limbique, il pouvait provoquer de la peur, de la très forte nervosité, de la convoitise, de l'hilarité, du bavardage, et d'autres réactions. En stimulant la région limbique appelée septum il pouvait provoquer de l'euphorie, dans certains cas suffisamment forte pour contrer une dépression ou une douleur physique. D'après Delgado dans une publication, la stimulation de différents points de l'amygdale et de l'hippocampe pouvait provoquer des sensations agréables, de l'exaltation, un état de réflexion, de la concentration, des sentiments bizarres, une forte relaxation, des visions colorées, et autres réactions.

 

Chez un chimpanzé équipé d'un stimoceiver et de 100 électrodes, il parvint en quelques jours à réduire de 99 % la fréquence de signaux cérébraux, de type « spindle » (fuseaux), spontanément émis par l'amygdale, en stimulant la substance grise périaqueducale pour provoquer une réaction d'aversion à chaque fois que le stimoceiver détectait un spindle amygdalien. Durant cette expérience, le chimpanzé s'est montré plus calme, moins attentif, moins motivé, et son appétit diminua2,3.

  • Autres:

Delgado disait également pouvoir inspirer un mot dans les pensées et provoquer des hallucinations auditives comme l'écoute d'un morceau de musique du début jusqu'à la fin. Il affirma : « Nous sommes seulement au début de notre compréhension de la stimulation électrique du cerveau, mais nous savons qu'elle peut retarder un battement cardiaque, bouger un doigt, inspirer un mot dans la mémoire[les pensées], et provoquer des sensations ». Il pu également provoquer la remémoration d'évènements oubliés depuis longtemps6.

 


En 1963, dans un ranch à Cordoue, en Espagne, il fit une démonstration spectaculaire durant laquelle il parvint à stopper l'élan d'un taureau en stimulant son noyau caudé, grâce à un transmetteur radio qu'il tenait dans la main. Il contrôlait également chaque action de l'animal.

 

Parmi ses expériences sur des êtres humains, on peut citer une jeune femme épileptique de 21 ans qui jouait calmement de la guitare et qu'il fit violemment enrager grâce au stimoceiver qu'il lui avait implanté, au point qu'elle casse la guitare contre le mur, manquant de peu la tête d'un chercheur scientifique3. On peut également citer le cas d'une patiente de 30 ans qui, lorsqu'elle était stimulée à un point particulier du lobe temporal, avouait au thérapeute son intérêt pour lui et lui embrassait les mains, lorsque la stimulation était terminée, elle redevenait aussi distante que d'habitude 2.

 


Dans les années 1960, les travaux de Delgado eurent une portée internationale et amenèrent beaucoup d'autres scientifiques à faire des expériences similaires. Quelques mois après la publication Delgado-Roberts-Miller, James Olds, de l'université canadienne McGill, implanta des rats et découvrit une zone du cerveau associée au plaisir, les rats étant plus motivés pour appuyer sur un bouton provoquant une stimulation, que pour aller manger et boire. Il y eut également d'autres études faites sur des humains, comme en Norvège, où des patients atteints de la maladie de Parkinson ou déclarés « schizophrènes » furent implantés. Durant une étude, un patient atteint de narcolepsie reçut un appareil pour stimuler lui-même certaines zones de son cerveau, il appuyait fréquemment sur un bouton qui lui provoquait un plaisir similaire à un orgasme sexuel.

 

 

   CONTRÔLE ET MANIPULATION DES POPULATIONS  MESSAGES SUBLIMINAUX

Des messages subliminaux sont utilisés dans les films, et dans la musique (messages enregistrés à l’envers).
{Livre, Livre Jaune N° 5 (Le), Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

Selon un rapport datant de 1984, de la chambre des Représentants des Etats Unis, un grand nombre de magasins à travers le pays utilisent des mots émis à haute fréquence (au dessus du registre d’écoute d’une personne) afin de décourager le vol à l’étalage. Dans certains cas, on a constaté un vol réduit jusqu’à 80%.
{Dossier, Technologie de contrôle à distance de la pensée (La), Serge Monast, Ed. RINF}
Des messages subliminaux sont constamment insérés dans la télévision pour manipuler la population.
{Livre, Messagers de l’Aube, Barbara Marciniak, Ed. Ariane}

James Vicary a mis au point des messages subliminaux uniquement perceptibles au « moi subliminal » du spectateur. Sur un écran de cinéma, au rythme de 1/3000è de seconde toutes les cinq secondes, une image commerciale de « pop-corn » et de boisson gazeuse caféinée ont été insérées. Résultat : La vente de pop-corn a augmenté de 57%, et celle de la boisson de 18%.
{Livre, Terriens ou extra-terrestres ? merveilles et mystères de la nature humaine, Michel Granger, Ed. J’Ai Lu}

La chaîne américaine A&E vient de repousser les limites de l’intrusion publicitaire, avec un système qui fait entendre des voix directement dans la boîte crânienne des passants.
Selon un article du magazine Advertising Age, la technologie élaborée par la firme Holosonic consiste en un rayon sonore installé au sommet d’un édifice qui envoie un message dont « le son est contenu à l’intérieur de votre crâne ». Seul un immense panneau annonçant la série Paranormal State, sur A&E permet à ceux qui « entendent des voix » de savoir qu’ils ne développent pas les premiers signes de la schizophrénie.
C’est la première fois que cette technologie est utilisée à grande échelle. Originalement, le concept a été créé pour les endroits calmes, comme les musées.
Holosonic a également testé le stratagème avec Procter & Gamble, rapporte Advertising Age. L’idée serait de faire entendre un son lié au produit lorsqu’un consommateur passe dans les rayons d’un magasin grande surface.
{Site Internet,http://www2.infopresse.com/blogs/actualites/archive/2007/12/11/article-24847.aspx, 11/12/2007, Patrick Bellerose, Éditions Infopresse}

Des insertions d’images holographiques sont utilisées pour manipuler les gens et les influencer.
Certaines visions d’OVNI sont des images holographiques.
{Livre, Messagers de l’Aube, Barbara Marciniak, Ed. Ariane}

La technique du masque (projeter une construction de la réalité sur une réalité existante) existe depuis plus de 10 ans.
{Magazine, Nexus, No 3, 07-08/1999, www.wingmakers.com}

ONDES BASSE FRÉQUENCE

En URSS, des ondes basse fréquence sont projetées sur des villes pour susciter certains comportements.
En 1962, quand les américains cherchaient des micros derrière les murs de leur ambassade, ils ont découvert un rayon d’ondes microélectriques dirigé sur l’ambassade. Celui-ci causait des maux tête, des vomissements, de la fatigue, des cancers. Pendant 12 ans, ces faits sont restés secrets, même pour le personnel concerné.
D’après le conseiller à la sécurité Zbigniew Brzezinski, l’ambassade des USA à Moscou enregistre le plus haut taux de cancer.
{Livre, Livre Jaune N° 5 (Le), Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

Signal de Moscou :
En 1962, en cherchant des « micros » dans l’ambassade américaine en URSS, les américains ont découvert un rayon d’ondes microélectriques dirigé sur l’ambassade. Ce dernier affecte le système nerveux, crée des maux de tête, une faiblesse générale, de la fatigue, des nausées, une irritabilité, des angoisses, des dépressions, une inhibition des capacités intellectuelles.
(les révélations de Jack Anderson en 1972 ont permis de mettre la vérité à jour).
Le personnel de l’ambassade américaine de Moscou détient le plus haut taux de cancer au monde. (d’après Z. Brzezinsky).

Signal d’Eugène (ville dans l’Oregon aux USA) :
Signal inconnu enregistré à 9000 m d’altitude. On a décelé la présence d’ondes électromagnétiques dans des zones d’habitation. Cela a créé des maladies mais l’affaire a été enterrée.

La fréquence de résonance de l’ionosphère est presque identique à celle du cerveau humain. L’ionosphère est donc une onde porteuse parfaite à partir de laquelle on peut atteindre le cerveau sans changer la fréquence d’émission. C’est ce lien entre la sphère électromagnétique de la Terre et les fréquences de résonances du cerveau qui est à la base des armes stratégiques.
Richard Helms (ancien responsable de la CIA), a fait une déposition devant la commission Warren le 19/06/1964 :
« les soviétiques développent des armes sophistiquées qui leur permettront d’influencer le comportement de citoyens soviétiques, de façon à les mettre en harmonie avec les exigences du système politique.
Cette technologie donne également accès au « codage » d’informations, dont le but est de manipuler la pensée du citoyen. »
Charles Oleszycki, conseiller au ministère des affaires étrangères, département du contrôle des armes et du désarmement révèle dans son livre que le Département d’Etat a menti, qu’il est en réalité en possession de document sur les armes invisibles. Il ne pouvait ignorer les paragraphes secrets de l’accord SALT II, dans lesquels les soviétiques proposent d’interdire des armes à infrason, « les rayons de la mort » et toute arme électromagnétique dont le but est la manipulation biologique. Pourquoi interdire si ce n’est que ça existe ?

Les armes psychotroniques sont des armes qui influencent le système nerveux avec des rayons non ionisants (différents des armes atomiques qui elles ont un rayon ionisant). Elles ont des effets physiologiques, changements biologiques et neurologiques.
{Livre, Coucou, c’est Tesla, l’énergie libre, Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

–~~~~~~~~~~~~–

IMAGES HOLOGRAPHIQUES

En se servant d’armes psychotroniques (armes Tesla) relativement faciles à construire, il est aisé de priver de sa conscience de veille tout soldat qui part à l’attaque et de lui enlever toute agressivité.
Le magazine 2000, n° 97, déc. 93 indique à propos des armes psychotroniques :
« Vous souvenez vous des images de la Guerre du Golfe lorsque des milliers de soldats irakiens sortirent de leurs tranchées en capitulant ? Ils se rendirent même aux journalistes qu’ils prenaient pour des soldats et ils furent la proie bienvenue des canons de l’artillerie américaine, bien qu’ils aient brandi leurs drapeaux blancs. De plus en plus d’experts militaires sont persuadés que ce n’est pas le ravitaillement, insuffisant des troupes de Saddam Hussein qui a provoqué cette capitulation soudaine et massive mais que ce sont bien les armes psychotroniques de Mind-Control des Etats Unis.
Quelques unes de ces super armes de haute technologie se servent des effets qu’ont les ondes de fréquences radio sur le cerveau humain. Ainsi que le relate en janvier 1993, un rapport de la revue spécialisée Aviation Week and Space Technology, le ministère de la défense des Etats Unis équipe maintenant des fusées avec du matériel qui peut provoquer des pulsions électromagnétiques (EMP’s) pour paralyser l’ennemi sans devoir se servir pour autant de composantes atomiques, biologiques ou chimiques.
Avec ce type d’arme, le premier but est de couper les systèmes électroniques ennemis. D’autres appareils produisent des ultrasons, des ondes de sons ELF (de fréquences extrêmement basses) qui provoquent des nausées et des vomissements et perturbent à l’extrême le sens de l’orientation des personnes ciblées. Ces armes ont un rayon d’action d’au moins 2500 km. »
{Livre, Livre Jaune N° 5 (Le), Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

http://parc-vramc.tierranet.com : Kathleen Sullivan est devenue un soutien pour les autres victimes du contrôle du cerveau et pour leur famille.
{Magazine, Nexus, No 3, 07-08/1999}

Les procédés des armes psychotroniques ou RF (radiofréquences) ont été exposés lors de la conférence de Los Alomos vers fin 1993.
« Cela consiste à transmettre un champ d’énergie destructeur pour les équipements électroniques ou une information sous la forme d’un champ radioélectrique ou électromagnétique modulé d’une façon spécifique en direction d’une personne ou d’un groupe de personnes afin d’influencer le comportement psychologique. »
Les artificiers savent généralement qu’il vaut mieux éviter d’utiliser à proximité des détonateurs dans de la dynamite ou des pains de plastic, un talkie-walkie, et à plus forte raison un téléphone portable. L’émission d’un portable pourrait en effet en provoquer l’explosion.
{Livre, Armes de l’ombre (Les), Marc Filterman, Ed. Carnot, Collection Ciceron}

MICROS ONDES PULSÉES EN ULTRA HAUTE FRÉQUENCE

Expérience du Dr Frey :
Des rats habitués à se battre méchamment quand on leur pinçait la queue, acceptèrent le pincement avec une passivité relative quand ils furent irradiés avec des micro ondes pulsées en Ultra Haute Fréquence.
Dans les années 1970 des expériences de contrôles à distance de micro ondes ont été effectuées dans des prisons sur des sujets humains.
{Dossier, Technologie de contrôle à distance de la pensée (La), Serge Monast, Ed. RINF}

L’énergie des micro ondes peut être, et est utilisée pour influencer et contrôler le comportement humain.
{Dossier, Dossier d’Enquête Journalistique, Serge Monast, Ed. Presse Libre Nord Américaine}

« Voice Synthesis » permet l’envoi à distance de son dans le cerveau de personne sélectionnée.
{Livre, Celui qui vient, Tome 2, Anne Givaudan, Ed. Amrita}

 

IMPLANTS

 

Les implants cérébraux (transmetteurs cérébraux) sont mis dans des patients depuis plus de 30 ans.
{Dossier, Dossier d’Enquête Journalistique, Serge Monast, Ed. Presse Libre Nord Américaine}

Joe Delgado, physiologue ayant fait partie de la CIA :
« ce qui nous attend est plus dangereux que la destruction nucléaire. Nos connaissances sur le cerveau nous permettent d’envisager les pires scénarios; le danger qui nous menace est la possibilité d’intervenir directement sur les fonctions cérébrales pour les manier à notre guise, c’est à dire faire de l’homme un vrai robot sans même que celui-ci s’en rende compte ». Il a mis au point des procédés (avec des psychiatres) qui permettent de « téléguider » des êtres humains par signal radio, à l’aide de puces implantées dans le cerveau ».
{Livre, Coucou, c’est Tesla, l’énergie libre, Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

Depuis le 19/10/1977 (finalisé en 1994) le système S.W.I.F.T a été mis en place. Il relit toutes les banques. Celui-ci ressence sur un seul ordinateur (appelé « La Bête ») un numéro de carte de crédit distinct (se composant de 3 séries de 6 chiffres) qui sera tatouée au laser invisiblement soit sur le revers de la main droite, soit sur le front.
Cela a été révélé par Larry Goshorn (Président Directeur de la General Automation Inc. (Californie) choisie pour créer ce concept).
En ce moment des puces électroniques sont utilisées pour retracer, contrôler et identifier les vaches, moutons, chevaux, porcs, chiens, chats, oiseaux, poissons et produits manufacturés.
La puce est grosse comme un grain de riz et est appelé TRANSPONDER. Elle est en cours d’expérimentation depuis 1993 sur des êtres humains…
{Dossier, Gouvernement mondial de l’Antéchrist (Le), Serge Monast, Ed. Presse Libre Nord Américaine}

Comment s’utilisent les implants ?
Après introduction de mini appareils (récepteurs émetteurs) dans des zones précises du cerveau humain, ces appareils, nommés Transpondeurs (puce), sont prévus pour servir à long terme de moyen de paiement et de carte de sécurité sociale. Ils ne sont pas plus grands qu’un grain de riz. Ces transpondeurs se fixent au poignet. Ils seront passés comme protection contre les enfants disparus.
Injection de  » cristaux liquides  » par voie intraveineuse sous forme de vaccins.
Injection directe de cristaux ayant des propriétés électromagnétiques pouvant être contrôlés à partir de satellites et déjà programmés pour se loger d’eux-mêmes dans les zones de la mémoire du cerveau humain.

Des dignitaires italiens, inquiets d’être kidnappés, se sont fait implanter des microprocesseurs dans le corps. Ainsi, s’ils sont enlevés, la police pourra suivre leur trace. Les microplaquettes sont appelés Sky Eyes et sont censés être invisibles à l’oeil nu et aux rayons X (marge d’erreur d’environ 150 m). (Source : The Telegraph, Londres, SMH online, 7 oct 98)
{Magazine, Nexus, No 1, 04/1999}

L’émetteur-récepteur « Digital Angel » permet :
- une identification infalsifiable sur Internet
- une localisation des gens perdus ou disparus
- de suivre le parcours de biens précieux
- le contrôle de l’état médical de patients à risques
L’implant permet un repérage par GPS (satellite). Implanté dans le corps, le système est alimenté de façon électronique par le mouvement des muscles et il peut être mis en marche soit par le « porteur » soit par un mécanisme de contrôle.
{Magazine, Nexus, No 8, 05-06/2000}

Un prototype opérationnel de l’implant connu sous le nom de « Digital Angel » (ange numérique) doit être dévoilé en octobre à New York. L’appareil est un implant de la taille d’une pièce de monnaie inséré sous la peau. Il est alimenté par le mouvement des muscles. Il peut être mis en marche soit par le porteur, soit par un mécanisme de contrôle.
{Magazine, Nexus, No 12, 01-02/2001}

–~~~~~~~~~~~~–

 

GUERRES

 

Les Russes meurent de faim malgré les sommes énormes versées par les US. Tout passe dans les armes et les services secrets.
La guerre de Yougoslavie fait parti du scénario pour créer un deuxième Proche Orient au sud de l’Europe pour empêcher un ordre Eurasien.
{Livre, Livre Jaune N° 5 (Le), Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

Les guerres sont créées pour baisser la population.
Tous les moyens sont bons.
{Livre, Livre Jaune N° 6 (Le), Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

 

TATOUAGE

 

Le tatouage à laser a été testé pendant 15 ans à Disney land. Ceux qui voulaient y passer plusieurs jours peuvent choisir entre une carte d’abonné ou un tatouage au laser sur la main gauche.
{Livre, Livre Jaune N° 5 (Le), Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

Avez vous remarqué que sur tous les codes barre se trouvent trois barres correspondant au chiffres 6.
Vous rappelez vous de cette phrase de l’Apocalypse :
« Nul ne pourra rien acheter ni vendre s’il n’est marqué au nom de la Bête ou au chiffre de son nom. » (Ap. 13-17).
Le chiffre de la bête est justement 666.

Pendant le mois de juillet et d’août 1980, L’Internal-Revenue-Service fit une erreur qu’il n’aurait pas voulu faire. Sur les chèques, on pouvait lire que l’individu qui encaisse le chèque doit avoir la pièce d’identité adéquate « LA MARQUE SUR LA MAIN DROITE OU SUR LE FRONT ». Sans cela, le chèque ne pouvait être encaissé. Le seul problème avec ses chèques est qu’ils ont été expédiés des dizaines d’années trop tôt.
{Site Internet, http://www.chez.com/cible666}

 

MANIPULATION DE LA PENSÉE

 

« La plus grande force de notre ordre est la dissimulation, son vrai nom ne doit jamais apparaître ouvertement, il doit toujours être dissimulé derrière un autre nom et pour un autre but que celui que nous recherchons en fait. Rien n’est plus adapté pour ce faire que les trois premiers degrés de la franc maçonnerie… ensuite, nous avons besoin d’une société de lettrés, qui seront nos meilleurs instruments… Introduisons des sociétés de lecture, des bibliothèques où l’on s’abonne, que nous contrôlerons en y faisant travailler nos amis, et ainsi nous pourrons influencer l’opinion publique… »
(Adam Weishaupt)
{Livre, Livre Jaune N° 6 (Le), Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

Lilisitsyne est un spécialiste de la théorie des ondes cérébrales non linéaires. Son étide révèle que les Soviétiques ont déchiffré le code génétique du cerveau humain. « Nous avons déterminé vingt trois longueurs d’ondes dans l’électroencéphalogramme, dont onze sont indépendantes. Si on manipule ces onze dernières on peut agir sur le fonctionnement du cerveau comme il le ferait lui-même. »
{Livre, Coucou, c’est Tesla, l’énergie libre, Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

Projet Monarch : Programmation du contrôle de l’esprit. L’usage de drogues, d’armes paralysantes, et d’hypnose permet de créer plusieurs fragments de personnalités vivant à l’intérieur d’un individu et manipulables par ceux en connaissant les « codes » ou « déclencheurs ».
{Magazine, Nexus, No 2, 05-06/1999}

« Certaines émissions (de télévision) s’adressent à des états de conscience qui ne vous sont pas révélés, et cela peut déboucher sur une violence incontrôlée, sur des états suicidaires, sur des envies d’absorber de la drogue. C’est plus que subversif. C’est pour cela que la télévision peut être un outil de bonheur constructif, mais actuellement c’est beaucoup plus un outil destructeur. »
{Site Internet, http://perso.wanadoo.fr/ciel-a-la-terre/}

 

ARMES BACTÉRIOLOGIQUES

 

Des nuages de bactéries, et des armes biologiques ont été testés sur des populations aux USA et URSS.
{Livre, Livre Jaune N° 5 (Le), Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

Le Sunday Times (journal londonien) a révélé en novembre 1997 qu’Israël travaille à une arme biologique génétiquement ciblée contre les arabes. Le Foreign Report, publication à l’écoute des problèmes de sécurité et de défense, amène la même idée.
{Magazine, Nexus, No 2, 05-06/1999}

Le New York Herald Tribune a révélé que l’armée US possédait le gaz minute qui tue un homme instantanément si une seule particule touche sa peau.
{Livre, Histoire inconnue des hommes depuis cent mille ans, Robert Charroux, Ed. J’Ai Lu}

 

AUTRES ARMES

 

En se servant d’armes psychotroniques (armes Tesla) relativement faciles à construire, il est aisé de priver de sa conscience de veille tout soldat qui part à l’attaque et de lui enlever toute agressivité.
De même, on peut réduire l’agressivité, de même on peut l’augmenter.
Les armes utilisent le potentiel énergétique inépuisable du champ de tachyons de l’espace.
{Livre, Livre Jaune N° 5 (Le), Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

Tesla a créé une arme capable de créer un mur défensif infranchissable, ce qui rendrait les guerres superflues.
Zbigniev Brzezinski, ministre des affaires étrangères de R. Reagan, a rompu la glace dans son livre « Entre deux époques », dont voici un extrait : « la technologie mettra à la disposition des grandes nations des procédés qui leur permettront de mener des guerres furtives, dont seule une infime partie des forces de sécurité auront connaissance.
Nous disposons de méthodes capables de provoquer des changements climatiques, de créer des sécheresses et des tempêtes, ce qui peut affaiblir les capacités d’un ennemi potentiel et le pousser à accepter nos conditions. Le contrôle de l’espace et du climat ont remplacé Suez et Gibraltar comme enjeux stratégiques majeurs. ».
{Livre, Livre Jaune N° 5 (Le), Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

L’incorporation d’armes à des cerveaux vivants (animaux) ne coûte pas cher et est efficace. Elle résiste au brouillage électromagnétique.
(Neue Zürcher Zeitung, 13/8/73 : « Tiergehirne als Lenkwaffen – computer »).
{Livre, Mes preuves, cinq continents témoignent, Erich Von Däniken}

La science est en possession de données (et ne se prive pas de le faire) pour :
- changer les climats
- désertifier des régions entières
- créer des famines
- attacher des corps astraux à des machines et ainsi créer comme à l’époque de l’Atlantide des robots semi-humains d’une grande performance.
- inventer des épidémies.
- expérimenter des vaccins.
{Livre, Celui qui vient, Tome 2, Anne Givaudan, Ed. Amrita}

Photos d’espions de l’espace (1) :
La technique de renseignement par satellites artificiels a atteint un degré de perfection à peine imaginable. Il est possible de déceler la présence par radiométrie sur Terre.
Chars d’assaut et rayon de la mort (2) :
A L’arsenal Redstone, de Huntsville, a été construit le premier tank américain équipé d’un laser. Le laser peut traverser un homme, une coque d’avion, et de minces plaques d’acier.
« Rayon de la mort » (3) :
Le projet le plus secret du gouvernement britannique. Il s’agit de la mise au point d’un « rayon de la mort » capable de détruire des avions, des missiles et des chars d’assaut. Ce rayon peut transpercer d’épaisses plaques de métal.
« Rayon de la peur » (4) :
D’après M. Charles Bovill, ingénieur à Londres et auteur de cette invention, c’est une arme humaine et non sanglante, facile à transporter. Emettant des ultrasons et des rayons infrarouges qui paralysent les ondes alpha du cerveau humain, elle déclenche la panique chez l’adversaire, qui prend alors ses jambes à son cou.
Sept armes terrifiantes (5) :
Elles augmentent la pression sanguine et créent ainsi une mort très brève.
Emission de rayon gamma et X à haute intensité. La mort survient par irradiation électromagnétique sans séquelles radioactives.
L’arme des intempéries (6) et (7) :
Utiliser pluie, grêle, tempête, … comme arme.
(1) : Die Welt, Hambourg, 15/06/1975. « Spionagefotos auss dem weltraum ».
(2) : Der Spiegel, Hambourg, n° 40, 1974. « Panza mit Toderstrahlen ».
(3) : Daily Express, Londres, 22/5/73. « Death Ray. Britain’s most secret weapon ».
(4) : Der Spiegel, Hambourg, No 31, 1973 : « Wellen gestoït ».
(5) : Die Welt, Hambourg, 16/6/1975 « Sieben neue schreckliche waffen »
(6) : Basler Nachrichten, Bâle, 22/3/1975 : « Das wetter als waffe ».
(7) : National Zeitung, Bâle, 11/11/73 : « Das wetter als Geheimwaffe ».
{Livre, Mes preuves, cinq continents témoignent, Erich Von Däniken}

Le Docteur Robert Oppenheimer, était le scientifique principal du projet Manhattan. Lorsqu’on lui demanda si cela fut la première bombe atomique jamais mise à feu, il répondit : « Eh bien… dans l’histoire moderne, oui ».
{Magazine, Nexus, No 12, 01-02/2001}

Les USA déclenchèrent un ouragan le 04/07/1978 en utilisant un émetteur ELF de 1,2 mégawatt au Nord du Wisconsin. Des masses nuageuses se regroupèrent déclenchant un orage qui piqua vers la terre en se transformant en ouragan. Sa vitesse atteignit 250 km/h et cela balaya tout sur une bande de 200 km par 30 km. Plusieurs villages et 350000 ha de forêts ont été totalement détruits. Le coût a été estimé à 50 milliards de dollars.
Un rapport nommé US.AIR FORCE 2025 datant d’août 1996 à décembre 1996 a pour objectif le contrôle de la météo en 2025. Des expérimentations ont déjà été entreprises aussi bien par les Russes que par les Etats Unis.
ELF = Extremely Low Frequency = Ondes HF de très basses fréquences (< 100Hz, puissance de plusieurs MégaWatts).
La possibilité de modifier la météo avec les ELF avait déjà été émise en 1981 par Ralph Markson du MIT (Massachussets Institut of Technologies).
Les lignes à hautes tensions favorisent l’ionisation de l’air, ce qui crée des orages. Ajouté aux émetteurs ELF, cela les amplifie. Les radars amplifient encore plus le phénomène, ainsi que la communication d’énergie sans fil par faisceau laser.
Stratégiquement, il suffit de consulter les photos des images satellites pour avoir la réponse à la question :
« dites moi où il pleut, et je vous dirai où il y a des installations stratégiques de communication. »
« dites moi où il y a des zones où la température est plus élevée que la normale et je vous dirai où sont positionnés des radars. »

Trois ou quatre incidents ont eu lieu à l’époque de Carter. La NORAD avait détecté une tentative d’agression. Or le lever de doute effectué par les satellites d’observation a montré qu’aucun missile n’avait décollé d’ex-URSS.
On a découvert par la suite que c’est un simple programme de simulation qui avait généré l’attaque sur les écrans de contrôles du NORAD.
{Livre, Armes de l’ombre (Les), Marc Filterman, Ed. Carnot, Collection Ciceron}

Le Livre des Jours, de Chambers, chronique anglaise :
« Un natif du Dauphiné, du nom de Dupré, qui avait passé sa vie à faire des expériences de chimie, déclara avoir découvert une sorte de feu si rapide et si dévastateur qu’il ne pouvait être ni évité, ni combattu, et que l’eau activait sa puissance au lieu de la détruire. Sur le canal de Versailles, en présence du roi, et dans la cour de l’arsenal de Paris, Dupré fit des expériences et le résultat abasourdit les assistants. Quand il fut clairement démontré qu’un homme possédant ce secret pouvait brûler une flotte, ou détruire une ville malgré toute résistance, Louis XV interdit que l’invention soit rendue publique. »
{Livre, Histoire inconnue des hommes depuis cent mille ans, Robert Charroux, Ed. J’Ai Lu}

Projets de systèmes US de contrôle de l’esprit humain :
Project Moonstruck, 1952, CIA :
- Implants électroniques dans les dents et le cerveau
- Ciblage : longue distance

Project MK-ULTRA, 1953, CIA :
- Drogues et électronique
- Ciblage : courte distance

Project Orion, 1958, U.S.A.F. :
- Drogues et hypnose
- Ciblage : courte distance, sur l’individu

Project MK-DELTA, 1960, CIA :
- Programmation subliminale électromagnétique à syntonisation fine
- Ciblage : longue distance

PHOENIX II, 1983, U.S.A.F., NSA :
- Ciblage multidirectionnel électronique de groupes de populations sélectionnées
- Ciblage : moyenne distance

TRIDENT, 1989, ONR, NSA :
- Ciblage directionnel électronique de groupes d’individus ou de personnes isolées
- Ciblage : groupes importants de personnes rassemblées

RF MEDIA, 1990, CIA :
- Suggestion et programmation subliminales multidirectionnelles électroniques
- Ciblage : citoyens des Etats Unis

HAARP, 1995, CIA, NSA, ONR :
- Induction de résonance électromagnétique et contrôle de population

TOWER, 1990, CIA, NSA :
- Suggestion et programmation subliminales électroniques sur l’ensemble d’un territoire.
- Ciblage : groupes importants de personnes rassemblées, à intervalles réguliers courts, effet cumulatif sur le long terme

PROJECT CLEAN SWEEP, 1997, 1998, CIA, NSA, ONR :
- Induction électromagnétique résonnante et modification de comportement de masse
{Site Internet, http://www.bibleetnombres.online.fr/haarp.htm}

Des armes capables de paralyser les foules en les balayant d’un faisceau électriques foudroyant sont en passe d’être vendues aux militaires et aux forces de police aux USA et en Europe.
{Magazine, Nexus, No 35, 11-12/2004, New Scientist, 19 juin 2004 / 24 avril 2004}

–~~~~~~~~~~~~–

 

DROGUES

 

Un projet secret a été créé pour tester le changement de conscience à l’aide de drogues psychédéliques données à des étudiants (conscients ou pas) américains et canadiens dans les années 1950. Cela a permis l’avènement du mouvement hippie.
{Livre, Livre Jaune N° 5 (Le), Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

Certaines drogues permettent de rendre des humains esclaves et incapables de penser par eux-mêmes. Ils deviennent des « zombies ».
L’ingestion de sel est l’antidote pour les faire sortir de leur état de latence.

En se servant de drogues et de l’hypnose (projet Orion) la CIA agit sur les instincts de malades mentaux pour qu’ils tuent des enfants.
Bientôt on fera croire à une attaque de terroriste, possédant l’arme nucléaire et qui menacera notre existence.
Cela permettra d’instaurer un état de guerre, avec suspension de la constitution.
Le peuple deviendra alors esclave.
{Livre, Livre Jaune N° 6 (Le), Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

Une expérience menée en février 1961 sur des soldats les plus « durs » de l’armée américaine a montré que même eux devenaient dociles par l’emploi d’un gaz LSD 25 qui annihile les réactions du cerveau.

Propos du Docteur Otto Schmitt, chef du service de biophysique à l’université de Minneapolis :
« Il ne fait pas de doute que nous pouvons d’ores et déjà télécommander le comportement d’un homme. Nous pouvons de loin le rendre brutal et agressif, nous pouvons au contraire le calmer. Notre tâche principale consiste maintenant à étudier comment nous pourrons utiliser cette trouvaille pour le bien de l’humanité, c’est à dire pour aider un homme à faire mieux son travail. »
{Livre, Histoire inconnue des hommes depuis cent mille ans, Robert Charroux, Ed. J’Ai Lu}

 

MÉMOIRE

 

Des savants savent comment supprimer des ondes parasites, comment enlever une partie de la mémoire pour en développer une plus profitable, comment enlever des souvenirs et les substituer par d’autres, comment manipuler à distance les leurs.
Ils sont aidés par les humanoïdes, des hybrides entre des êtres de certaines planètes et des humains, des êtres sans sentiment (du moins, le pensent-t-ils) mais ils ont une étincelle divine et peuvent donc devenir incontrôlables.
{Livre, Alliance, Anne Givaudan, Ed. Sois}

Le contrôle des pensées des gens créent des zombies.
{Livre, Livre Jaune N° 5 (Le), Collectif d’auteurs, Ed. Félix}

 

ESPIONNAGE

 

« Tout comme les lames de rasoir, les billets de banque en euros pourraient être dôtés de balises radio. La Banque centrale européenne étudie en effet, la possibilité d’insérer sur la prochaine génération de billets un système de puces développées par le constructeur japonais Hitachi. Minuscules, puisqu’elles tiennent aisément dans l’épaisseur d’une feuille de papier, ces puces peuvent contenir un numéro de série et des informations sur la provenance du billet. Il deviendrait alors facile d’authentifier les billets à distance en utilisant les ondes radio, et de faire ainsi barrage aux faux-monnayeurs. »
{Magazine, Micro Hebdo, No 268, 05/06/2003}

Raconté par un lecteur ayant travaillé pour le gouvernement dans les années 1980 :
« …Introduction de microfibre (jugée non-systémique pour le corps humain) dans les maisons, les quartiers, les voitures.
Cette microfibre est presque impossible à voir à moins de l’illuminer avec un laser au dioxyde de carbone. En utilisant des lentilles sensibles spéciales, la fibre illuminée devient « phosphorescente » et par conséquent toute personne ou toute chose munie même juste de quelques fibres sur ou dans son corps peut être suivie avec une facilité spectaculaire ou observée depuis en-haut avec une multitude d’appareils de surveillance aérienne, dont des satellites spécialement équipés.
J’ai lu dernièrement des informations sur des trainées vaporeuses, fibreuses, qui descendaient du ciel, et je me demandais s’ils ne sont pas allés encore plus loin avec cette substance et ce processus de surveillance par intrusion. Cette fibre est en réalité juste perceptible de façon marginale à l’oeil nu dans des conditions idéales (forte humidité, crépuscule et air calme). Lorsqu’on la voit, elle apparait comme la plus délicate des toiles d’araignées, mais elle a si peu de consistance que le toucher humain ne peut littéralemement pas la sentir… »
{Magazine, Nexus, No 11, 11-12/2000, Technologie de surveillance, courrier des lecteurs, anonyme}

« L’équipe de l’Université de Californie, San Diego, qui a publié ses travaux dans Nature Materials, préconise l’utilisation de micro-puces siliconées à pulvériser dans l’air ou à intégrer dans de la peinture utilisée pour l’intérieur des habitations. Elles peuvent être lues par un laser portatif. Ces poussières internes aux peintures sont capables de récolter et de transmettre de l’information à partir d’un grain de quelques millimètres cubes, et de surcroît, elles sont autonomes en énergie. Ces smart dusts (poussières intelligentes) sont des puces de silicium équipées de capteurs, senseurs, processeurs, radios et générateurs qui forment par leur nombre, un réseau communicant. Financées par la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) de l’armée américaine, elles ont d’abord été conçues pour le théatre d’opérations. Larguées d’un avion à haute altitude, les smart dusts peuvent enregistrer les déplacements des véhicules ennemis. Dans le civil, elles serviront à la surveillance de l’environnement et permettront de détecter toute activité suspecte à l’intérieure d’une habitation privée. »
{Magazine, Motus, No 14, 12/2002, Des poussières électroniques, La Recherche, Novembre 2002}

« Maintenant, les téléphones main libre et presque standard, peuvent être déclenchés à distance par les compagnies de téléphone. Ainsi, on peut allumer le micro de votre téléphone pendant que vous êtes chez vous, à la maison, pour écouter vos conversations. »
{Dossier, http://www.infomysteres.com/fichiers/defdialogpdf.zip, Jean-François Côté}

Une société basée à Houston présente le premier système en vente libre (nommé GPS Vision) permettant de contrôler les déplacements de véhicules à distance grâce, à la fois, à la technologie GPS (global positioning system) et à Internet.
{Magazine, Nexus, No 15, 07/08/2001, Wireless Developer Network, 5 février 2001,www.wirelessdevnet.com/2001/35/news5.html

 

DIVERS

 

Pour contrôler les gens, tous les moyens sont bons.
Entres autres :
- Messages subliminaux
- Micros ondes pulsées en ultra haute fréquence
- Implants
- Guerres
- Manipulation de la pensée

Les photocopies couleurs possèdent des codes d’identification détectables qui permettent de retrouver la photocopieuse ayant fait la photocopie. « Pour lire ces codes d’identification, il faut scanner le document en question et décoder les interférences » par le biais d’un algorithme secret et breveté.
{Magazine, Nexus, No 9, 07-08/2000}

Derrière tout assassinat de « sectes » se cachent soit l’Etat, soit les services secrets, soit l’armée. C’est vrai pour l’OTS, Guyana, Waco, l’Uganda ainsi que pour l’affaire Aoum.
{Magazine, Motus, No 6, 08/2001, L’affaire Aoum Shinrikyo}

« Les 74 membres de l’OTS, utilisés pendant des années comme porteur de valises de commissions politiques liées à des trafics d’armes, ont été assassinés sur ordre d’hommes politiques français et exécutés par un commando des services secrets ou l’armée française. »
{Livre, Mafia ou Démocratie, Christian Cotten}

« Nous avons retrouvé la cassette vidéo financée par la ville d’Hyères et le Conseil Général du Var en 92 pour promouvoir les stages de l’OTS [Organisation du Temple Solaire] sur l’île du Levant, organisés dans une villa appartenant à l’un des financiers de l’organisation, assassiné depuis. »
{Livre, Mafia ou Démocratie, Christian Cotten}

D’où vient l’argent prété par les banques ?
Il vient de nulle part. Les banques ne prêtent pas de l’argent mis dans des réserves quelque part. Elles prêtent de l’argent qui n’existe pas encore au moment où il est prété. Ce sont seulement des chiffres écrits dans un registre et entrés dans un ordinateur.
{Magazine, Motus, No 3, 02/2001, L’argent, tour de passe passe, Kieron Mc Fadden et le BAMR, www.users.globanet.co.uk/~bam~1}

Dans le cas des juridictions commerciales, la loi fait immédiatement des justiciables, des incapables majeurs, sans le sous, à qui il est pratiquement interdit d’interjeter Appel ou de se défendre sans l’autorisation ou le bon vouloir, de leur administrateur judiciaire alors que de l’autre côté, tout citoyen a normalement le droit de décider librement d’interjeter Appel dans les affaires civiles ou pénales.
L’administrateur judiciaire devient ainsi le passage obligé, le filtre dont on sait pertinemment que l’intérêt premier, donc alimentaire, ne sera pas d’aller contre la décision des juges, pourvoyeurs de dossiers, distributeurs de fortune.
{Livre, JUSTICE, Franc maçonnerie, CORRUPTION, Bernard Mery, Ed. Spot}

Comment admettre plus longtemps ce que tout le monde -ou presque- sait désormais : la politique française, depuis près de 50 ans, est financée avec l’argent de la drogue, l’argent du pétrole, l’argent des trafics d’armes, l’argent du marché de la pédophilie, l’argent des machines à sous françaises ou africaines, l’argent du racket d’Etat sur les marchés publics ?
{Livre, Mafia ou Démocratie, Christian Cotten}

« Pour justifier au final la dépense de milliards de dollars pour armer l’espace aérien, on ferait croire à la population qu’elle est menacée par des extraterrestres, utilisant la peur pour réunir les nations dans le militarisme et la guerre.
Depuis 1992, au moins une douzaine de personnes informées de l’intérieur sont venues me révéler ce plan. »
Scénario de l’après 11 septembre : « c’est celui qui prendra corps à moins qu’une proportion suffisante de personnes ne soient informées, ce qui ferait échouer le plan. Après la période du terrorisme et celle qui verra l’occident connaître la menace de l’explosion d’une bombe atomique sur son sol.
Une campagne sera lancée pour alerter le public à propos d’un danger venant de l’espace : attaque extraterrestre. »
{Magazine, Nexus, No 23, 11-12/2002, Intox cosmique, Steven M.Greer, Juin 2002, traduction André Dufour, http://www.disclosureproject.org}

Extrait du livre The Triangle of Deah (le Triangle de la mort) :
Conversation entre l’ancien agent de la DEA Michael Levine et un agent de la CIA :
- N’avez vous donc pas conscience qu’il y a au sein même de votre gouvernement des factions qui souhaitent que cela se produise – une situation d’urgence bien trop brûlante pour être gérée par un gouvernement constitutionnel.
- « Dans quel but ? » ai-je demandé.
- « Une suspension de la Constitution, bien sûr. La législation est déjà en place. Tout est parfaitement légal. Vérifiez par vous-même. Cela s’appelle la FEMA (agence fédérale de gestion d’urgence).
Rendez vos armes, espèces d’agitateurs antigouvernementaux. Et qui aurait le pouvoir suprême Michael ?
- « La CIA » ai-je répondu.
{Magazine, Nexus, No 27, 07-08/2003, La Face cachée du Terrorisme, Paul David Collins, 2002}

 

 Autres moyens mis à disposition pour écraser et enchaîner l’être humain :

Il existe actuellement tellement de moyens de se servir de l’environnement, des animaux et des gens comme de cobayes ou d’en faire des zombies sans volonté que l’espace manque ici pour les détailler tous : citons entre autres le problème des organismes génétiquement modifiés (O.G.M.), le clonage et toutes les autres dérives génétiques possibles, mais aussi les armes et programmes de la C.I.A. destinés à contrôler l’esprit et le comportement humain ; un aperçu peut en être obtenu sur le site suivant : https://secure.gn.apc.org/members/www.bilderberg.org/phpBB2/viewtopic.php?p=4116

 

 TEMOIGNAGE  SUR  Le  » Brain machine interface program  » :

Enfin, je dois vous dire un mot à propos du projet inhumain du D.A.R.P.A. (Defense Advanced Research Projects Agency, organe de défense américain, donc militaire) visant à enchaîner l’esprit et le corps humains : ce projet, basé sur des micro-puces et micro-électrodes implantées dans le cerveau, dans les nerfs, sur les neurones ou les tissus mous du corps ( !) se nomme  » Brain machine interface program  » (programme d’interface cerveau-machine). Il permet, à l’aide de ces micro-puces cérébrales qui jouent en quelque sorte le rôle de  » télécommande « , de  » téléguider  » véritablement les animaux et les humains implantés ; ce procédé infâme sert également de base au développement de la  » télépathie  » et de la  » télékynésie  » par l’intermédiaire matériel de ces puces qui jouent le rôle de relais. En réalité, cette invention permet à l’humain d’agir sur l’extérieur par micro-puces et micro-électrodes interposées, mais aussi à  » l’extérieur  » d’agir directement sur l’individu et de le contrôler ! Avec cette horreur technologique, fini le libre-arbitre et plus aucun contrôle sur soi, que ce soit au niveau des pensées ou même au niveau des mouvements ! Et vu les endroits très délicats où ce dispositif est placé (sur des neurones du cerveau ou des nerfs), retirer cet implant serait très dangereux, nécessiterait l’intervention de la chirurgie lourde et pourrait même provoquer des séquelles irréversibles !

Dernièrement, des patients humains volontaires atteints de la maladie de Parkinson ont servi de cobayes à ces expérimentations révoltantes. Le tout, bien sûr, sous des prétextes faussement humanistes de  » tests pour aider ces patients à guérir de leur maladie  » ou à  » améliorer leur quotidien « … N’oublions quand même pas que le D.A.R.P.A. est un organisme militaire de défense, et que ses projets ne sont donc pas basés sur l’humanisme et le bien d’autrui, contrairement à ce que la propagande du régime en place essaie de nous faire croire naïvement ! Essayez ces quelques mots (brain machine interface program) dans un moteur de recherche et vous trouverez des sites web concernant cet affreux programme.

Afin d’en savoir plus sur le brain machine interface program, je vous conseille ce dossier très bien documenté (et en 4 parties) que vous pourrez trouver ici : http://www.angelfire.com/d20/philadelphians/MMEA.html

 

 

ou bien:  http://fr.wikipedia.org/wiki/Interface_neuronale_directe

 

 

  TÉMOIGNAGE  : REFUS TOTAL DU PUÇAGE

 

Cet article a été écrit, lui aussi, dans le seul et unique but de vous prévenir, afin que nous puissions tous éviter un futur catastrophique, et afin que vous refusiez cette micro-puce démoniaque !!!

Et puis, ne vous masquez pas la vérité : nos pays ne sont pas à l’abri de ce fléau. Rappelez-vous : certaines réunions auxquelles le Dr. Sanders participa, et qui se déroulèrent  » dans un contexte de gouvernement mondial et de monnaie unique « , eurent lieu à Bruxelles et à Luxembourg, au cœur même de notre Europe si  » propre et honnête « , qui est déjà touchée par le fléau de la  » verichip  » !!!

Quoi qu’il en soit, si jamais dans le futur on vous offre ou on vous impose, à vous ou à vos enfants, l’implant de la micro-puce, vous saurez quoi répondre ! PEU IMPORTE CE QU’IL EN COUTE, PEU IMPORTE CE QU’IL ARRIVE, dites NON à l’esclavage pour vous et pour les générations futures, NON à la pensée unique et à la mort de l’esprit, NON à la Marque de la Bête, et REFUSEZ CETTE IGNOMINIE QU’EST LA MICRO-PUCE SOUS-CUTANEE !!!!!!!

 

 

 CEUX QUI EN PARLENT LE PLUS EN FRANCE...

 

Les puces RFID implantables représentent une grande menace pour nos libertés, mais personne ne semble averti du danger. Il en est de même du mind control, du gang stalking...

Puisque les mass média boudent pour l’instant le sujet, ou se bornent à l’éclairer sous un jour idyllique sans aborder les points sensibles (il en va ainsi pour la plupart des sujets importants), il nous a semblé de notre devoir de vous informer sur les dessous de cette affaire... Cette brochure n’a pas d’autre raison d’être que d’éveiller votre curiosité et vous pousser à aller voir par vous-même. Voici pour commencer quelques sources à consulter, parmi tant d’autres :

PRESSE ECRITE

 

 Ils ont l’électronique dans la peau (sup. au journal Le Monde des 25 et 26 janvier 2004) 
 Les puces espionnes arrivent (L’Express du 31/05/04) 
 Une puce sous la peau (Libération du 3/07/04) 
 La puce-espion (La dernière heure du 16/10/04)

 

SITES INTERNET

-Jameh :http://www.jameh.org/  " Jamais Avec la Manipulation Electronique de l'Humain "

- zone-7.net : http://zone-7.net/v3/

http://www.freewebs.com/nomicrochip/

 

- Sites des collectifs contre la puce (pétition en ligne) 
-  Le CRAP : http://www.stoppuce.be/ 

- Pièces et Main-d’œuvre, l’excellent collectif

grenoblois qui lutte contre les puces implantables, la RFID, les nanotechnologies, les NBIC et

autres technologies de mort et d’esclavage!).

http://www.piecesetmaindoeuvre.com/

 http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=353

-site de Nicolas DESURMONT 

http://classiques.uqac.ca/contemporains/desurmont_nicolas/desurmont_nicolas.html

-site français contre le puçage des animaux : à visiter

absolument pour se tenir au courant de l’actualité et des actions prévues!.

http://contrelepucage.free.fr

-forum francophone de Bilderberg.org – ce forum concentre informations contre la puce,

renseignements et opposition concernant le nouvel ordre mondial, lutte contre le liberticide…

à ne pas manquer!.

   https://secure.gn.apc.org/members/www.bilderberg.org/phpBB2/viewforum.php?f=7

-traduction partielle en français du témoignage essentiel de Carl W. Sanders.

http://catholiquedu.free.fr/revelation/paroissiales/MARQUE.htm

wikibusterz : documentaire (13 mn) sur les utilisations de la micropuce
http://www.wikibusterz.com/europe-la-puce-electronique-sera-obligatoire-pour-tous-les-bebes-a-partir-de-mai-2014/

Implants neuronaux : comment loger une puce dans votre cerveau
http://www.jp-petit.org/BIG%20BROTHER/implants_neuronaux_Goumy.htm

La Grande Bretagne propose de pucer les pédophiles
http://www.infos-du-net.com/actualite/7523-puce-justice.html

Anis : puce pour animaux en Suisse
http://www.anis.ch/

Google Earth : images satellites de la planète en 3D
http://earth.google.com/

 http://lire-dans-les-pensees.blogspot.fr/p/preuve-de-lexistence-de-technologies-de.html

www.conscience-vraie.info/harcelement-en-reseau.htm

jeunescibles.blogspot.com/2011/04/le-gang-stalking.html

http://ledormeur.forumgratuit.org/t253-sur-la-possibilite-de-controle-a-distance-par-linduction-electromagnetique-dalgorithmes-fondamentaux

https://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid 

www.experienceproject.com/stories/Am-Being-Gang-Stalked/1987752

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2009/08/30/1675534_la-torture-blanche-a-paris-2009.html#reactions

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/02/09/2399428_connaiisez-vous-le-harcelement-par-ondes-sonores-comme-technique-d-epuisement-et-de-manipulation-mentale.html

http://secretebase.free.fr/complots/techno/haarp/haarp.htm (Le témoignage est tout en bas de l'article, il a apparemment été publié dans une revue sérieuse)

 http://www.indymedia.be/index.html%3Fq=node%252F3390.html

www.gang-stalking.be

 

EN ANGLAIS

 

OUVRAGES: LIVRES ET DOSSIERS

- Collectif Pièces et Main-d’œuvre, Terreur et Possession, Enquête sur la police des

populations à l'ère technologique, Editions l’Echappée, 280 pages ; ISBN-13: 978-2915830-

16-3. Voir sur http://www.lechappee.org/. Un livre à mettre entre toutes les mains, et qui

nous permet de comprendre le stade vers lequel l’horreur technologique et totalitaire se

dirige aujourd’hui. A ne surtout pas manquer!

-Electromagnétism and life de  Robert O BECKERT et Andrew MARINO

- Nicolas DESURMONT       “Vers une problématique du harcèlement criminel en réseau.”

Un article publié dans la Revue internationale de Criminologie et de Police technique et scientifique, vol. 49, juillet-septembre 2006, pp. 350-373.

- Collectif Pièces et Main-d’œuvre, RFID : la police totale - Puces intelligentes et

mouchardage électronique, Editions l’Echappée, 80 pages ; ISBN-13: 978-2-91583026-2. Voir

sur http://www.lechappee.org/.

-Les armes de l'ombre de Marc FILTERMAN ( en PDF téléchargeable sur internet)

 

- Collectif Pièces et Main-d’œuvre, Nanotechnologies/Maxiservitudes, éditions L’Esprit

Frappeur, 2006, 137 pages ; ISBN-10: 2-84405-226-6. (Un livre excellent à lire absolument

et à mettre entre toutes les mains, et qui ne coûte que 5 euros environ ! La plupart des

textes sont repris sur le site du collectif Pièces et Main-d’œuvre. Pour les références du livre,

voir http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=53 . On y

parle des dangers des puces sous-cutanées, de la RFID et des nanotechnologies.)

- Anne GIVAUDAN (avec la collaboration du docteur Antoine CHAKRAM), Celui qui vient, tome

2: Les Dossiers sur le Gouvernement Mondial, éditions S.O.I.S., Plazac (France), 1996, 352

pages, ISBN-10: 2951467494 ; ISBN-13: 978-2951467491. (Excellent ouvrage contenant des

articles de presse et, entre autres, une partie consacrée à la microchip. Cependant, le sujet

de ce livre est bien plus large, et extrêmement intéressant et interpellant).

- Serge MONAST, Agence Internationale « Presse Libre Nord-Américaine », numéro spécial,

volume 2, n° 4-8, avril-août 1994, 153 pages. (cf.

http://fr.scribd.com/doc/32667260/Vaccins-Cristaux-Liquide-Serge-Monast et

http://www.mediafire.com/view/?zyfton4cjmo ). Ce numéro spécial comporte des

indications concernant les puces implantables et les vaccins à cristaux liquides.

-L’homme électromagnétique de Cyril W.SMITH et de Simon BEST

 

LA DISPARITION DU « PAPIER ARGENT »

L’idée n’est pas neuve, ça fait au moins une quarantaine d’années que les banquiers y songent : créer un système de paiement standardisé unique, pour la Terre entière.

En 1975, le premier vice-président de la FED déclarait :

"Il faut absolument développer un nouveau système électronique d’échange sous peine de voir le système bancaire des Etats-Unis s’étouffer sous une avalanche de chèques".

Dans cette optique fut créé la SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Télécommunications) en 1973, qui réunissait à ses début 239 banques dans 15 pays (Actuellement sur le site de la SWIFT, on annonce 7600 membres dans 200 pays).

Le système fonctionne grâce à un réseau d’ordinateurs géants centralisé à Bruxelles, occupant trois étages de l’immeuble de l’ancienne CEE. On le connaît en général par son surnom : « The Beast ». La capacité de cette gigantesque machine était préalablement établie pour 2 milliards de personnes en 1989. Aujourd’hui le réseau s’est considérablement étendu et il est difficile de dire combien de données il peut traiter à la seconde...

Théoriquement, toutes les transactions sont, à un moment ou un autre, enregistrées sur des supers disques durs et conservées des jours, des mois, des années...qui sait ?

L’idéal pour nos amis les banquiers serait donc que tout passe par l’informatique et que disparaissent les chèques et l’argent liquide.

Pourquoi ?

• Réduction des frais ; 
• Contrôle accru sur les transactions ; 
• Plus de faux-monnayeurs ; 
• Plus de chèques en blancs. 
Reste le piratage des cartes de crédit...

La technologie RFID succède aux codes barre

Les puces-électroniques RFID (Radio Frequency Identification Device) représentent un marché de plusieurs milliards de dollars. De nombreuses compagnies entrent en concurrence ; parmi elles on citera Destron Idi, Texas Instrument, Avid, IBM, Intel, Sun Microsystem, parmi tant d’autres...

Fabien Havard, consultant chez IBM, explique que la puce RFID « permet l’identificationdes objets en associant un numéro à chacun d’eux. Mais là où le code barre avec ses treize chiffres, est limité à 10 000 milliards de numéros différents, le circuit électronique RFID, avec ses 96 bits, stocke un chiffre choisit parmi 80 milliards de milliards de milliards de possibilités ». De plus, contrairement aux codes barres, les puces RFID s’affranchissent des questions de distance.

Les prouesses des puces RFID sont telles que le N°1 du secteur de la distribution, le titan Wall-Mart, a demandé à tous ses fournisseurs de s’en équiper d’ici 2006. Aussitôt, d’autres géants de la distribution, Metro en Allemagne et Tesco en Grande-Bretagne, ont fait des requêtes similaires auprès de leurs propres fournisseurs. Du coup, la firme Carrefour s’y met aussi.

Les puces RFID émettent leur numéro par signal radio continu ou lorsqu’un lecteur le sollicite, ce qui permet d’avoir une vision instantanée des stocks. Mieux approvisionnés, les magasins gagneront en rentabilité. Wall-Mart en espère 2,5 milliards de dollars d’économies, tout juste 1% de son chiffre d’affaires !

Mais l’enthousiasme des patrons de la grande distribution n’est pas partagé par tout le monde...

Philippe Lemoine, commissaire de la CNIL (Commission National de l’Informatique et des Libertés), s’inquiète : « Chacun de nous possède de 1 000 à 10 000 objets qui l’entourent. Le nuage d’informations qu’ils composent permet de définir un profil de leur propriétaire et de tout savoir de lui : son niveau de vie, ses origines, ses habitudes de consommation, s’il vit seul ou en couple, etc. »

Ce n’est pas de la science-fiction, comme nous le confirme Jean-Yves Pronier, responsable du développement de la chaîne logistique et RFID chez Sun Microsystem : « Et puis, chaque objet pourra être effectivement suivi à la trace ».

Cela éveille un certain nombre d’interrogations, comme la question que pose Katherine Albrecht, directrice du groupe Caspian (Consumers Against Supermarket Privacy Invasion and Numbering) : « Voulons-nous d’un monde où chacun pourra être pisté, fiché via les objets qu’il achète ou porte sur lui ? »

Qu’en pensez-vous ? 
De toute façon, ils ne vous ont pas demandé votre avis !

 Big Brother is watching you

Depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, les mondialistes de l’ONU et les financiers de l’Ordre Mondial expriment leur volonté de faire de la planète un gigantesque « village ». A la fin des années 80, le rêve des adeptes de la mondialisation libérale de voir les endroits les plus reculés du globe reliés à une infrastructure mondiale prend corps à travers un projet qui prévoit le lancement de 840 satellites. Ce projet fut proposé par Bill Gates, PDG de Microsoft, et par Graig Mc. Caw, le roi du téléphone mobile (tous les portables ont déjà une puce intégrée qui permet de suivre à la trace leur propriétaire, d’où une publicité effrénée pour leur diffusion).

En 1991, d’après le magazine Forbes du mois d’octobre de la même année, il y avait déjà 24 « havstar » satellites pouvant repérer n’importe quoi de l’ordre d’un centimètre dans un rayon d’un kilomètre... 
Ca laisse songeur, non ?

 

L’ARRIVÉE DES IMPLANTS ÉLECTRONIQUES

 

En 1987, la firme Destron Fearing commercialise la puce-électronique implantable pour animaux, qui n’est ni plus ni moins qu’une puce RFID. Le concept séduit et se répand partout dans l’industrie animale.

En 1991, Hughes Aircraft Corporation acquiert les droits pour la puce RFID implantable et, via sa branche spécialisée en droit d’accès, Hughes Identification Devices, crée une puce modifiée implantable chez l’être humain.

Cette puce-électronique a finalement été acheté en 1997 par Raytheon Microelectronics espana SA (une filiale de Raytheon - armement -) où les puces sont fabriquées. C’est cette firme qui fournit aujourd’hui Destron Fearing, qui entre temps a fusionné avec Applied Digital Solutions (ADS), laquelle a lancé la fameuse « verichip ».

L’objet mesure 2,1 mm de diamètre pour 12 mm de longueur. Sous anesthésie locale, on l’implante à l’aide d’une grosse seringue dans le bras. Rapide et sans douleur...

Les arguments de vente présentés par ADS pour son produit sont sans équivoques. La « verichip » trouvera des applications dans :

• La sécurité sur le réseau internet et dans toute transaction impliquant des échanges électroniques ; 
• La recherche et le sauvetage d’individus incluant les enfants perdus ou pris en otages ; 
• Le monitoring médical de patients à risques ; 
• La surveillance, le pistage et le suivi de militaires, de diplomates ou de toute autre membre important d’un gouvernement ; 
• Le pistage, la surveillance et la vérification de l’authenticité de biens de haute valeur ; 
• Le contrôle de l’accès à certaines zones pour le personnel autorisé (usines, laboratoires, banques...).

Remarquez les mots employés : sécurité, recherche, surveillance, pistage, vérification, contrôle... Le terme échange électronique définit aussi les actuelles transactions par carte bancaire. On sent venir la « Verichip » inviolable, infalsifiable, solution contre le piratage des cartes de crédit. Facile.

Le professeur Kevin Warwick, du Département Cybernétique de l’université de Reading (Grande-Bretagne), a déclaré le 10 octobre 1999 lors d’une émission sur la chaîne Arté (intitulée Souriez, vous êtes filmés) que « bientôt les cartes bancaires seront remplacées par un implant électronique dans le corps ».

A la conférence de l’ID World 2003, qui s’est tenue à l’hôtel Hilton de l’aéroport Charles de Gaulles les 20 et 21 novembre, Scott R. Silverman, le président d’Applied Digital Solutions, a été invité pour parler de l’application possible de son produit comme moyen de transaction du futur.

ADS a déjà ses clients, et ses contrats. Elle trouve des acheteurs partout : en Amérique du Sud, aux Etats-Unis, en Nouvelle-Zélande, en Australie... Au cours des quatre années à venir, rien que pour les pays sud-américains, 135 000 chips et 7650 scanners seront livrés ! C’est le Metro Risk Management Group (dont le siège est à Miami), qui fournit le marché dans tous ces pays.

Dans un communiqué de presse du 10 novembre 2003, ADS a déclaré que sa filière Verichip Corporation a reçu un contrat d’achat de plus de 400 chips implantables et de 34 scanners. L’acheteuse est l’entreprise RussGPS, avec un droit de vente exclusif pour la Suisse et la Russie. Elle s’engage à un achat d’au moins 51 000 chips et 2 600 scanners sur les cinq prochaines années, pour pouvoir garder son droit d’exclusivité.

Le Baja Beach Club, une boite privée de Barcelone, implante désormais ses clients. Même chose à Rotterdam... Dans un hôpital de Rome, on teste déjà le système sur les patients. La Food and Drug Administration, aux Etats-Unis, vient d’approuver le 13 octobre l’implantation des patients dans les hôpitaux...

Ce n’est pas une blague ! Sous prétexte de nous protéger d’une menace terroriste mondiale, des vilains preneurs d’otages et pédophiles, des méchants contrebandiers, des erreurs médicales, et je ne sais quoi encore, on s’apprête à nous imposer la micro-puce « pour notre bien ». Quel humanisme !

Mais les dangers sont bien réels : pour la santé (si la puce se brise), pour la vie privée et ... le contrôle mental des masses !

Et croyez-le ou non : l’étau se resserre.

 

TEMOIGNAGE DE "LES PERSONNES CIBLES"

http://www.personnes-cibles.fr/

 

Ce site a pour vocation de faire connaître un phénomène encore inconnu en France, celui des personnes cibles.

Partout dans notre pays, mais également dans le monde, un fascisme larvé et invisible frappe des milliers de citoyens innocents.

Des méthodes coercitives conjuguées à des technologies de pointe, permettent aujourd’hui de harceler (et de torturer) à distance, n’importe quel individu et ce dans tous les domaines de sa vie : sociale, professionnelle, physique, psychique, etc.

Face à des agresseurs « invisibles » opérant en réseau et de façon hiérarchisée, et sous le joug d’armes capables de provoquer à distance des blessures internes sans aucune séquelle extérieure observable, l’individu brutalisé par des méthodes qui échappent le plus souvent à sa connaissance, se retrouve marginalisé, profondément blessé dans son intégrité corporelle et psychique, et dans l’incapacité d’expliquer à ses proches le drame qu’il subit.

La détresse des personnes cibles est telle que certaines n’ont d’autre recours que le suicide pour échapper à la souffrance permanente qui les étreint.

D’autres sont orientées en hôpital psychiatrique, par des professionnels de la santé opérant un mauvais diagnostic, soit involontairement, par méconnaissance du phénomène et de son impact profond sur le psychisme des individus, soit volontairement car complices du dispositif entourant la personne cible.

Enfin, devant l’incompréhension générale de leur entourage et l’impuissance auxquelles elles sont vouées, la plupart des cibles s’isolent, parfois jusqu’à l’extrême, et tentent de survivre dans un cadre de vie aussi restreint que celui d’une souris de laboratoire.

Pour comprendre ce phénomène, il faut le replacer dans le contexte mondial actuel. Une société totalitaire est en train de naître, dont nous mesurons un peu plus chaque jour les effets répressifs voire oppressifs.

C’est dans ce cadre que sont effectuées des expériences sur les cobayes humains non consentants que sont les personnes cibles.


10 Responses to De quoi s’agit-il ?

  1. lana dit :

Bonjour,
Merci de ne pas utiliser l’adresse email, qui risque, comme toutes les autres d’être bloquée.
Le blog de témoignage a commencé alors que je ne comprenais pas ce qui m’arrivait et bien avant que je ne sache qu’il s’agit d’une organisation quasi planétaire de destruction ou « matage » programmée et structurée .
J’ai choisi d’expliciter les détails du quotidien.
C’est très ennuyeux mais c’est ce quotidien manipulé qui est destiné à pourrir la vie.

Répondre

  1. Transmetteur45 dit :

22 août 2013 à 14 h 51 min

En France, FAISCEAUX DIRIGES ou LA PSYCHOTRONIC»
Des armes les victimes de ces armes ne peuvent pas se défendre.
Pas de preuves matérielles, tangibles donc pas de défenseur, donc pas de plainte ; hors pour le moment, il est impossible de fournir un élément de preuve contre cette saloperie.
Les victimes n’ont même pas le bénéfice du doute légitime de la justice pour qu’une enquête soit diligentée.
Attention, VOUS, oui VOUS ! A votre liberté d’expression, à la discrétion sur votre vie privée, intime, sur votre famille. Si vous êtes une victime; tout est possible, pour vous et votre entourage pour être déstabilisez ainsi que votre entourage social :
Famille, amis, milieu professionnel, tout ce que vous appréciez vous est interdit par des manipulations, pressions mentales, chantages sur VOUS et sur vos proches etc.
Avec cette arme et quel que soit le pays ou vous résidez, ainsi que lors de vos déplacement en avion en train, en voiture ils peuvent vous endormir à 130km/H.
L’action qui est entamée sur vous ainsi que votre entourage par les manipulateurs sert pour vous faire plier aux multiples volontés de ces voyous.
Ma question est la suivante :
«Quand, en France, prendra-t-on la mesure des dégâts que cette arme produit ? »
Comme des crimes, des préjudices économiques, l’espionnage, des manipulations (politiques, de populations, le trucage des élections, les productions d’handicapés mentaux et physiques).
Par exemple : «Je me demande comment des informations confidentielles suite à une réunion entre le Président de la République et ces ministres peuvent être mises sur la place publique ». Par exemple l’affaire CALHUZAC a été mise au grand jour par un informateur de MEDIA PART (affilié financièrement, en partie au groupe BOLLORE)
Donc cinq personnes le président de la république et quatre ministres sortent de leur réunion sur l’information de l’affaire. La nouvelle se retrouve sur la place publique dans un temps record. Ce qui me préoccupe ce n’est pas le nom de l’informateur qui est une source « journalistique », mais par quel moyen le dit informateur à récupérer cette nouvelle confidentielle ???
C’est un «carnage» inqualifiable qui se développe en souterrain tout en faisant des victimes aux grands jours.
Il est TRES, TRES URGENT que la France prenne des mesures gouvernementales et des décisions législatives, dans les plus brefs délais, pour mettre en place une l’éradication efficace des machines de guerres qui pourrissent, dans l’ombre la vie de l’état et des citoyens. Ce sont des ce fléaux modernes ?
Aux US et en Russie des lois existent et des condamnations ont été déjà été prononcées.
En attendant nous nous faisons espionner en toute quiétude par des «lâches». Des citoyens sont privés de leurs libertés les plus élémentaires et intimes.
Les victimes ont un seul moyen d’être crédible devant la justice, pour arrêter ces méfaits et ne plus supporter leurs souffrances 24/24H ; trouver des preuves. Pour se faire :
1) Ils se regroupent en associations.
2) Contacter un (ou) plusieurs avocats qui diligenteront une procédure en référé
pour porter plainte contre X avec comme motifs :
Tentatives de meurtres avec préméditations en bandes organisées et
constitutions de parties civiles avec 100 millions de dommages et intérêts
pour tortures morales, mentales, psychologiques, physiques, chantage à la
mort.
(Beaucoup de suicides sont dus à ces attrocités mentales, les personnes qui
sont victimes savent qui ne se sortiront de ce système préfèrent mourrir.
Elles sont isolés socialement, comme lorsqu’une secte à des emprises sur des
groupes de victimes.)
3) Chaque adhérent des associations constituées porte plainte et prend témoin à
charge tous les autres victimes adhérentes, de l’association.
Cette procédure se répète en boucle pour chaque adhérent.
4) Ou encore, si les témoins ne sont pas pris au sérieux, de tous ces efforts pour se
défendre, malgré toutes les souffrances morales, psychologiques, physiques
endurées 24/24H pendant des années; il reste une solution :
Porter plainte contre l’état Français pour non assistance à personnes en danger de
mort.
(En effet, la non intervention de l’état et la lenteur de la mise en place d’une législation efficace pour l’éradication de ces désastres humains, économiques etc. peut laisser à pensée, à une négligence caractérisée sur des faits criminels connus et reconnus ou pire une complicité bien veillante ?).
Nous n’avons pas le droit d’empêcher le développement de la recherche, mais la recherche doit s’interdire d’attaquer les citoyens.
Je ne mets nullement en cause les diverses recherches qui produisent ces armes, comme les miniaturisations des systèmes d’émissions/réceptions, la propagation ondes, la résonnance des os, ceux de la boîte crânienne en particuliers, la neurologie, mais les utilisations des résultats fait par des personnes autres que des chercheurs.
Pour mémoire un RAPPEL qui semble, encore, rester lettre morte dans beaucoup de pays:
Le Haut-commissariat des Nations Unies
aux droits de l’homme
Cet article est sans préjudice de tout instrument international ou de toute loi nationale qui contient ou peut contenir des dispositions de portée plus large.
Article 2
1. Tout Etat partie prend des mesures législatives, administratives, judiciaires et autres mesures efficaces pour empêcher que des actes de torture soient commis dans tout territoire sous sa juridiction.
2. Aucune circonstance exceptionnelle, quelle qu’elle soit, qu’il s’agisse de l’état de guerre ou de menace de guerre, d’instabilité politique intérieure ou de tout autre état d’exception, ne peut être invoquée pour justifier la torture.
3. L’ordre d’un supérieur ou d’une autorité publique ne peut être invoqué pour justifier la torture.

En conclusion : Aucun pays ne peut s’arguer d’excuses ou de raisons d’état quelques que soient les argumentaires. D’autres moyens d’investigations performants existent que ces armes.
La réglementation sur ces armes doit être sans faille, sévèrement contrôlée, autant, si non encore beaucoup mieux que les armes à feu en France.
C’est une priorité stratégique URGENTE, ces armes sont manipulées sur les citoyens à partir d’émissions satellites. La France a les moyens de détecter ces émissions qui envahissent son territoire, au mépris de toutes lois internationales. Je ne veux pas croire qu’il ya un manque de volonté de l’état de ne pas retrouver les crapules qui sont derrières tous ces réseaux qui pourrissent la vie de l’état et des citoyens.
L’urgence est de les retrouver par tous les moyens et en même temps mettre en place une législation qui neutralisera ces voyous qui s’imposent par la force et des forfaitures.
Ce qui ruine le pays
Les questions qui restent à éluder :
Pourquoi s’attaquent-ils de préférence aux citoyens sans défense ?
Ou sont ils logés ?
Avec quels moyens économiques peuvent-ils acheter des matériels aussi sophistiqués ?
Dans quels buts :
La première destination d’utilisation de cette arme est L’ESPIONNAGES. Les Subversions ? Politiques ? Les destructions mentales, psychiques stratégiques ? Affaiblissements économiques ? Sadismes ? Expérimentations non déclarées ?

Répondre

  1. GAUMET dit :

22 octobre 2013 à 15 h 54 min

Mon deuxiéme rapport sur les individus cibles, ce sont pour la plupart d’honorables personnes qui n’ont rien SUR LA CONSCIENCE. On peut évoquer cependant que dans la vie un individu HOMME OU FEMME à eté sans le vouloir confronter à des choses ou données à caracteres confidentielles; alors la pas une seule hésitation, aller vite voir votre commissaire de quartier ou votre colonnel de gendarmerie et faite lui en part le plus vite possible.Dans la plupart des cas le probléme sera reglé de main de maitre.On peut penser aussi que d’une façon involontaire on à fait tord à une haute personnalité alors la les excuses sont indispensables.Moi mon cas est simple il y à 4 ans je suis victime d’un diabéte severe et celui-ci me prédispose à des coléres qui sont dues car je suis en proie à une faim intense et voila pour mon cas, mon exposé qui je pense sera convainquant. GAUMET jean jacques

Répondre

  1. aude dit :

31 octobre 2013 à 19 h 46 min

Actuellement, je subi un très lourd harcèlement moral en réseau de la part des personnes avec qui, je n’ai travaillé que 5 mois il y’a plus 1 an maintenant ,ces personnes me suivaient dans la société surveillaient mes contacts,fouillaient en mon absence mon téléphone, c’est un jour que je les ai surpris car ils fesaient beaucoup d’allusions à des sms personnels que je reçevais,même au toilettes, j’étais surveillée! Mais maintenant , ils continuent de me tourner autour,me calomnient en fesant du porte à porte publiquement et se sont liés avec une voisine de palier qui leur retranscrit toute mes conversations intimes et ma vie chez moi à cause du mauvais acoustique et surtout par haine gratuite de ma personne.
Ils ont pris des photos de moi dans ma vie actuelle à mon insu après m’avoir suivie et les diffusent sur facebook !Je le sais car depuis Juin 2013, je suis régulièrement attaquée, insultée et ce quasi quotidiennement aux 4 coins de Paris à la simple vu de mon visage ;je suis « reconnue » ,Puis, agressée verbalement avec les mêmes insultes que dans la société où je ne suis restée que 5mois!
Ces personnes, avaient une telle haine envers moi!
Ils m’ont pourrit le travail, puis maintenant ma vie privée ;j’ai déposé plainte ,mais, je ne tiens plus !
j’ai besoin de conseils!!!
MERCI pour votre aide!

 

LES BELGES METTENT UNE PUCE DANS LA DENT

Le dentier décline son identité…


Ce système relève de la technologie RFID (terme venant de l'anglais «radio frequency identification»). François Clerc insère dans la prothèse un petit tube qui comprend une antenne en cuivre associée à une puce en silicium servant de mémoire. Dans cette puce, on inscrit les informations nécessaires à l'identification de la prothèse, comme le nom, prénom et date de naissance de son propriétaire. Ensuite, grâce à un lecteur, on peut, à quelques centimètres de distance, lire ces données essentielles. «Plus l'antenne est petite, plus la distance de lecture est réduite, précise François Clerc. Dans ce cas précis, il faut vraiment que le lecteur frôle la prothèse dentaire pour qu'on puisse lire les informations. Pas de danger que la puce soit lue par n'importe qui, n'importe où.»

Les Belges mettent une puce dans la dent
Les recherches du François Clerc ont résonné jusqu'en Belgique. A L'Université catholique de Louvain (la version flamande, pas wallonne), Patrick Thevissen, médecin dentiste, s'est inspiré du travail sur les prothèses pour franchir un pas supplémentaire. Partant du principe que les dents sont l'organe du corps humain le plus résistant, il a cherché à implanter une puce RFID dans une dent. Cette puce peut contenir, comme pour les dentier, une sorte de fiche d'identité de la personne.
Le plus difficile a été de réduire la taille de l'étiquette RFID. Utilisée par les vétérinaires pour les placer sous la peau des chiens ou des chats, elle est trop grande pour entrer dans une molaire. Patrick Thevissen a donc dû patiemment enlever des couches de protection pas nécessaires pour l'usage dentaire. La suite n'est plus très compliquée: l'implantation de la puce dans la dent s'apparente à une simple opération de plombage.

Les dents, l'organe le plus résistant
Lors d'incendies, de catastrophes naturelles ou d'accidents d'avion, les corps retrouvés sont souvent méconnaissables. Lors du Tsunami qui a ravagé l'Asie fin 2004, la majeure partie des victimes identifiées l'ont été grâce aux dents. La procédure est minutieuse : la police recherche les dossiers médicaux des personnes présumées mortes. Puis, si il existe des radiographies de leurs dents réalisées avant leur décès, on les compare sur le terrain aux radiographies post mortem. «Avec une puce dans les dents, explique le Professeur Willems, professeur à l'Université catholique de Louvain, le travail des médecins légistes lors de catastrophes serait nettement facilité. Cela leurs éviterait une tâche longue et difficile, et cela coûterait moins cher.»

A Lausanne, à L'Institut médico-légal, le Dr Michel Perrier reste sceptique. A la lumière de son expérience sur le terrain, il doute que cette application puisse un jour se généraliser: «Il me semble qu'il est beaucoup plus facile de falsifier une puce qu'une denture avec toutes les caractéristiques qu'elle possède. Sans compter la réticence des gens à se faire implanter une puce dans la bouche.»

Aujourd'hui, les puces RFID sont bientôt partout. Elles s'utilisent pour tracer les matières premières ou les produits finis, pour le suivi des bagages ou de stocks, ou en encore pour le marquage d'animaux domestiques. Certains vont même jusqu'à s'en implanter sous la peau, comme ces clients d'une discothèque de Barcelone. Aux Etats-Unis, on équipe également les patients atteints d'Alzeimer. Bref, la technologie RFID a de beaux jours devant soi. Reste à voir si Monsieur Tout le monde accepte de porter en bouche sa carte d'identité.

 

LOGER UNE PUCE DANS L'OREILLE

La crosse de l'aorte, un piège à bulles et à micro-puces légères

Ainsi la technique permettant d'implanter des puces microscopiques dans l'oreille interne repose sur un principe des plus simples : celui du bon vieux Archimède. Si les puces n'ont pas été piégées par l'artériole au premier passage, ça sera pour le suivant. L'oreille interne ne sera pas nécessairement le seul organe visé. Le cerveau pourra aussi être intéressé par ce phénomène.

Une fois ces puces coincées dans un capillaire de l'oreille interne, elles seront indélogeables et pourront alors servir d'antennes pour recevoir des signaux sous forme de mircro-ondes pulsées. Des signaux qui, attaquant un réseau nerveux lié à l'audition pourront créer des hallucinations sonores ou, pire encore, conditionner des individus grâce à des messages délivrés de manière subliminale, c'est à dire sous un niveau sonore que le sujet ne percevra pas consciemment mais à travers lesquels on pourra pratiquer sur lui un subtile "bourrage de crâne", à son insu. Par "niveau sonore" il faut entendre "niveau de perception" car ces signaux ne passent alors plus par le système récepteur des ondes sonores : le tympan.

Nous avons déjà évoqué les effets auxquels on pourrait s'attendre en agissant dans la masse du cerveau à l'aide de tels récepteurs. Il ne s'agit nullement de science-fiction. Ces techniques ont été testées avec succès dès le début des années soixante-dix, en utilisant comme effecteur des micro-ondes pulsées. Celles-ci pourront être délivrées à partir de satellites arrosant de vastes régions, ou émises par des centrales émettrices et plus spécifiquement par vos ... téléphones portables. Le système HAARP a été conçu, entre autre, pour tester un système de "crowd control" ( de contrôle des foules ) à l'échelle de pays entiers. Les Russes possèdent un système analogue. Les Etats-Unis et la Russie sont les seuls pays maîtrisant actuellement cette technologie.

Quand les ondes sont émises à grande distance, elles peuvent être réfléchies par des miroirs constitués par des surfaces constituées de gaz ionisés, créées à distance et entretenues par d'autres sources de micro-ondes. Ces miroirs sont invisibles ( pour répondre à la question que m'avait posé un lecteur ).

L'arrosage de vastes régions par des pinceaux de micro-ondes en utilisant des miroirs constitués de gaz ionisé.

On peut se référer aussi à l'ouvrage " les Anges ne jouent pas de cette harpe-là" ( " Angels don't play that harp " ). 

Voilà. Tout est en place pour le bal. On a une pandémie, ou du moins une rumeur de pandémie qui ne fait que croître, à tort ou à raison. L'avenir le dira. C'est une grippe aviaire qui présente la particularité de pouvoir se répandre à travers la planète entière, grâce aux oiseaux migrateurs. Un "vecteur" absolument imparable, capable de franchir toutes les couvertures radar. France Inter vient de nous annoncer que le vaccin protecteur devrait être prêt en avril 2006. Dès que les premières rumeurs de contamination humaine apparaîtront les gens se précipiteront en masse pour recevoir le précieux vaccin.

Je dis bien rumeurs. Vis à vis des risques on est dans l'indécidable, à moins d'adopter une attitude fataliste en se disant " eh oui, toutes les x années il y a une pandémie. Regardez la grippe espagnole qui a fait dix millions de morts juste après la guerre de 14-18. c'est comme ça ...". D'aucun font remarquer que cent mort, ça n'est rien. Certes. Mais le Sida a démarré au départ avec quelques dizaines de cas. Je m'en souviens fort bien. Qui, à l'époque, se serait imaginé que ceci pourrait devenir un fléau faisant des millions de morts, dont l'éradication n'est pas pour demain ?

Autre remarque : si l'éventuelle future vaccination à grande échelle était effectuée par voie intramusculaire cela rendrait la migration de nanopuces vers les "autoroutes du circuit sanguin" plus problématique, quoique toujours possible. Mais si ce vaccin-là était administré par voie intraveineuse, alors il faudra sérieusement se poser la question. Ceci étant, nous sommes équipés ( microscope électronique avec possibilité d'usage en scanner ) pour analyser l'éventuelle structure "de grains de sable qui se seraient égarés dans un vaccin" ou de "dépôts dans des ampoules ". Le message a déjà franchi les océans et, ailleurs, d'autres groupes de chercheurs, dans d'autres pays ont déjà pris des disposition pour effectuer ce genre d'examen. Un homme averti en vaut deux, et avec Internet, beaucoup plus. 

LE GANG STALKING DES ETATS

gang stalking by the government (dans google)

TEMOIGNAGE  SUR  Le  » Brain machine interface program  » :

Enfin, je dois vous dire un mot à propos du projet inhumain du D.A.R.P.A. (Defense Advanced Research Projects Agency, organe de défense américain, donc militaire) visant à enchaîner l’esprit et le corps humains : ce projet, basé sur des micro-puces et micro-électrodes implantées dans le cerveau, dans les nerfs, sur les neurones ou les tissus mous du corps ( !) se nomme  » Brain machine interface program  » (programme d’interface cerveau-machine). Il permet, à l’aide de ces micro-puces cérébrales qui jouent en quelque sorte le rôle de  » télécommande « , de  » téléguider  » véritablement les animaux et les humains implantés ; ce procédé infâme sert également de base au développement de la  » télépathie  » et de la  » télékynésie  » par l’intermédiaire matériel de ces puces qui jouent le rôle de relais. En réalité, cette invention permet à l’humain d’agir sur l’extérieur par micro-puces et micro-électrodes interposées, mais aussi à  » l’extérieur  » d’agir directement sur l’individu et de le contrôler ! Avec cette horreur technologique, fini le libre-arbitre et plus aucun contrôle sur soi, que ce soit au niveau des pensées ou même au niveau des mouvements ! Et vu les endroits très délicats où ce dispositif est placé (sur des neurones du cerveau ou des nerfs), retirer cet implant serait très dangereux, nécessiterait l’intervention de la chirurgie lourde et pourrait même provoquer des séquelles irréversibles !

Dernièrement, des patients humains volontaires atteints de la maladie de Parkinson ont servi de cobayes à ces expérimentations révoltantes. Le tout, bien sûr, sous des prétextes faussement humanistes de  » tests pour aider ces patients à guérir de leur maladie  » ou à  » améliorer leur quotidien « … N’oublions quand même pas que le D.A.R.P.A. est un organisme militaire de défense, et que ses projets ne sont donc pas basés sur l’humanisme et le bien d’autrui, contrairement à ce que la propagande du régime en place essaie de nous faire croire naïvement ! Essayez ces quelques mots (brain machine interface program) dans un moteur de recherche et vous trouverez des sites web concernant cet affreux programme.

Afin d’en savoir plus sur le brain machine interface program, je vous conseille ce dossier très bien documenté (et en 4 parties) que vous pourrez trouver ici : http://www.angelfire.com/d20/philadelphians/MMEA.html

 ou bien:  http://fr.wikipedia.org/wiki/Interface_neuronale_directe

 

 TÉMOIGNAGE  : REFUS TOTAL DU PUÇAGE

Cet article a été écrit, lui aussi, dans le seul et unique but de vous prévenir, afin que nous puissions tous éviter un futur catastrophique, et afin que vous refusiez cette micro-puce démoniaque !!!

Et puis, ne vous masquez pas la vérité : nos pays ne sont pas à l’abri de ce fléau. Rappelez-vous : certaines réunions auxquelles le Dr. Sanders participa, et qui se déroulèrent  » dans un contexte de gouvernement mondial et de monnaie unique « , eurent lieu à Bruxelles et à Luxembourg, au cœur même de notre Europe si  » propre et honnête « , qui est déjà touchée par le fléau de la  » verichip  » !!!

Quoi qu’il en soit, si jamais dans le futur on vous offre ou on vous impose, à vous ou à vos enfants, l’implant de la micro-puce, vous saurez quoi répondre ! PEU IMPORTE CE QU’IL EN COUTE, PEU IMPORTE CE QU’IL ARRIVE, dites NON à l’esclavage pour vous et pour les générations futures, NON à la pensée unique et à la mort de l’esprit, NON à la Marque de la Bête, et REFUSEZ CETTE IGNOMINIE QU’EST LA MICRO-PUCE SOUS-CUTANEE !!!!!!!

LES ARMES ELECTROMAGNETIQUES

 http://dondevamos.canalblog.com/archives/2013/12/05/28593441.html

http://www.chaos-controle.com/archives/2013/12/16/28674154.html

 les armes de l'ombre de Marc FILTERMAN

 

PRINCIPAUX SIGNES COMMUNS  A 60% DES VICTIMES

 

MANIPULATION  ELECTROMAGNETIQUE  A DISTANCE

BOMBARDEMENTS D'ONDES ELECTROMAGNETIQUES

LA NOUVELLE GUERRE ELECTRONIQUE, SANS TEMOIN, SANS PREUVES, SANS AUTEURS...

 

Il s’agit de diverses formes de harcèlement pratiquées sans relâche et au quotidien sur une personne ciblée dans sa communauté par des membres d’une ou de plusieurs réseaux extrêmement structurés et efficaces. D’emblée, il est important de comprendre qu’il ne s’agit pas de problèmes de gangs de rue.

Ce qui différencie cette forme de crime de tout autre crime, c’est le fait que tout le monde impliqué ou sollicité, incluant les forces policières et autorités gouvernementales de tous les paliers, l’ignore ou en nie l’existence et même la possibilité. Ce fléau qui à juste titre a été décrit comme étant du « harcèlement sur stéroïdes) » est d’envergure globale.

Quelles sont les signes qu’une personne est victime de harcèlement criminel en réseau? Voici quelques indicateurs de situations que la personne ciblée vit quotidiennement, régulièrement ou à répétition :

·++ Surveillance 24/24, 7/7 à l’intérieur de la résidence de la personne ciblée au moyen d’appareils de surveillance et partout ailleurs par des citoyens (voisins, patrouilles à pied ou en véhicule, incluant des conducteurs, souvent cellulaire en main, qui se stationnent le long du chemin au passage de la cible ou devant/près de sa résidence) 
·++ Entrées ou sorties de gens au moment précis de l’arrivée ou du départ de la cible, peu importe où elle se trouve 
·++Fréquents attroupements de gens près de la résidence de la cible ou partout où elle se déplace

·++ Contrôle des communications envoyées et reçues : interception et réacheminement de courrier, d’appels téléphoniques et courriels 
·++ Contrôle d’appareils informatiques et électroniques à la maison et même au travail 
·++ Entrées par effraction et déplacements d’objets au domicile de la cible 
·++ Vol, altération, bris et gaspillage d’effets personnels de peu de valeur monétaire (nourriture, produits, vêtements et accessoires), bris fréquents d'items plus coûteux (équipement informatique et électronique, appareils électroménagers), vandalisme au véhicule de la cible, vol de documents personnels 
·++ Ajout de substances nocives ou drogues aux aliments et breuvages 
·++ Haut degré de harcèlement et/ou de maltraitance partout, le niveau et l’intensité des actes, gestes ou paroles vexatoires s’étendant jusqu’à la ligne rouge individuelle que se trace chaque participant
·++ Mauvais service par les fournisseurs de biens et services
·++ Efforts soutenus pour gratuitement critiquer ou accuser, provoquer, humilier, truquer, confondre, contredire ou piéger la cible, même au travail, de sorte qu’elle en arrive à douter de ses capacités ou de sa santé mentale. Le terme anglais gaslighting est souvent mentionné par des victimes pour décrire ces types de tactiques tordues qu'elles subissent sans relâche. Cette expression provient de la pièce et du film Gaslight (Hantise) dans lesquels un homme tente pour divers moyens de convaincre son épouse et d'autres gens qu'elle est folle

·++ Conversations, situations ou événements orchestrés pour qu'ils aient l'air d'être des coïncidences; en d'autres mots, fabriquer des coïncidences

·++ Rumeurs et mensonges visant à porter atteinte à la réputation de la cible

·++ Grande difficulté pour la personne ciblée à se trouver du travail ou à conserver son emploi, même lorsque compétente et une bonne employée, avec de bonnes références. La victime devient inemployable ou très difficilement employable dans le sens qu’il il y a soit des empêchements, de sévères limites ou un contrôle du poste et de l’endroit où l'on permettra à la cible de travailler, selon l’agenda bien gardé de gens qui tirent les ficelles. Le harcèlement continue d’un employeur à un autre, et peut même empirer d’un emploi à un autre alors que la personne ciblée refuse de se joindre ou de se soumettre à ces systèmes pervers. Il va sans dire que subir de tels traitements tue à petit feu la confiance de la cible par rapport à sa compétence, à ses habiletés et à son utilité. De surcroit, la personne ciblée en viendra éventuellement à la conclusion qu’elle ne sera plus jamais traitée normalement et sans harcèlement et surveillance tant au travail que partout ailleurs
·++ Conversations orchestrées et mises en scène régulières où des gens, même des étrangers, racontent des événements très semblables à ce que vit ou a vécu la cible ou son entourage

·++ La cible est régulièrement assujettie à entendre dire de mauvaises choses ou du dénigrement concernant des gens qu'elle aime, respecte ou apprécie
·++ Sensibilisation de la cible par son entourage à des gestes, signes de la main, activités/travaux (par exemple, passer la vadrouille (moppe), laver les vitres, râteler ou enlever les mauvaises herbes d'un terrain), chansons, marques de commerce, modèles de véhicules, plaques d'immatriculation, mots, noms ou prénoms, couleurs, articles, objets, enseignes, chiffres et dates de calendrier, etc
·++ Des moyens silencieux pour tenter de communiquer avec ou passer des messages à la cible incluent l’utilisation de publicité, de lettrage/images/enseignes ou noms sur des véhicules, vêtements et accessoires, articles et objets ainsi que l’utilisation de l’argent, chèques, billets de loterie, sacs à main ostentatoires, porte-monnaies, bas de laine, enveloppes brunes, porte-documents, bijoux, limousines ou autres véhicules de luxe, remorqueuses et même de nourriture; dans la même veine, des véhicules propriété de parties intéressées ou impliquées se stationnent à proximité de l'institution financière de la personne ciblée ou tout près d'autres institutions bancaires au moment où elle passe à pied ou en véhicule à cet endroit 
·++ Le port ou l’utilisation par l’entourage de la cible de certaines couleurs, motifs ou articles ou la mention de différents thèmes récurrents (mort, vie, vieillesse, saisons, passage du temps, pardon, tourner la page, etc.)

·++Actions ou bruits synchronisés avec les mouvements, activités ou paroles de la cible, à l'intérieur de son domicile comme ailleurs
·++Imitation de la cible dans son comportement, ses paroles, expressions ou idées, tenue vestimentaire, préférences, achats, cadeaux
·++De la petite monnaie, particulièrement des 1¢, laissée sur le chemin de la cible

·++Intimidation et menaces, incluant laisser des animaux morts chez la cible ou sur son chemin et incluant manœuvres dangereuses ou menaçantes sur la route, pouvant aller jusqu'à intentionnellement causer des accidents

·++ Conducteurs en véhicule qui reculent, font demi-tour activent leurs feux de route ("hautes") ou tirent sur leur ceinture de sécurité, incluant des gens qui de par la nature de leur profession (sécurité, loi et ordre) ne devraient pas agir ainsi

·++Faire du bruit et autres dérangements, même la nuit, parfois synchronisé avec l'arrivée/départ/activité de la cible, incluant le passage et le déclenchement de sirènes de véhicules de police, pompiers et ambulanciers

·++ Actions délibérées de bloquer le chemin ou d’encercler la cible, en auto comme à pied, ou d'envahir son espace personnel

·++ Délibérément salir la toilette, ne pas tirer la chasse d'eau ou laisser des mauvaises odeurs, des excréments ou effets souillés (tampons, serviettes sanitaires, couches de bébé, sacs de promenade de chien), du vomi ou autres choses désagréables là où se trouve la cible ou sur son chemin; intentionnellement ne pas laisser de papier de toilette dans la salle de bain ou dans les toilettes publiques

·++ Intentionnellement salir ce que la cible vient de nettoyer ou mettre en désordre ce qu'elle vient de ranger

·++ Dans certains cas du moins, intentionnellement laisser sur le chemin de la victime des objets pointus ou qui peuvent couper, pincer, brûler ou blesser (clous, vis, ustensiles, couteaux de poche, outils, épingles à linge, allumettes, briquets, etc., même une machette dans un cas!); aussi laisser délibérément sur son chemin où à l’endroit où elle se trouve des articles de bureau (élastiques, trombones, effaces, stylos/crayons, cahiers de notes, rubans à effacer/ effaceurs liquide, marqueurs, post-its, etc.) et aussi ridicule que cela puisse paraître, des efforts sont déployés quasi quotidiennement pour faire voir à la victime du papier de toilette, des poubelles ou des portes/capot/coffre ouverts de véhicules

·++ Intentionnellement ignorer, ne pas saluer, regarder ou sourire à la cible, ignorer sa fête, lui tourner le dos

·++ Présence accrue de policiers, de pompiers et d'ambulanciers aux alentours de la cible peu importe où elle se trouve ou voyage, leurs véhicules souvent avec gyrophares allumés et sirènes activées de même que d'autres employés/véhicules municipaux, incluant leurs sous-contractants (travaux publics, autobus, camions de rebuts, déneigement, bulldozers et autres équipements lourds); même présence accrue d'employés/véhicules ministériels, de camions cubes et de véhicules de compagnie tel que messagerie, télécommunications, sécurité, énergie, camions de déménagement ainsi qu'une augmentation visible de trafic aérien

·++ Présence accrue de réparation, rénovation ou entretien résidentiel, commercial ou routier aux alentours de la résidence de la cible ou sur son chemin 

·++Présence accrue de personnes handicapées/blessées, d'enfants/bébés et de chiens sur le chemin de la cible 

·++ Présence accrue de chariots de magasinage ou d’employés poussant ou maniant des chariots de magasinage dès l’arrivée de la cible; même chose pour des échelles ou escabeaux et pour les vêtements, matériel ou équipement de sécurité 

·++ Baisses subites d'énergie au point d'induire le sommeil, insomnies, blessures ou autres maux causés par des armes à énergie dirigée, quoique la cible n'en réalisera peut-être pas la provenance pendant un long moment
·++ Blessures aux animaux domestiques de la personne ciblée, parfois même leur meurtre

S’il est vrai qu’un nombre de ces choses peuvent arriver sans qu’il y ait planification ou de mauvaise intention, c’est la haute fréquence et le haut degré de synchronisation parfaite avec les actions et paroles de la cible qui induisent la cible à croire que les actions et paroles de gens dans son entourage sont le résultat de réseaux hautement sophistiqués de harcèlement.

Le degré de harcèlement et les moyens utilisés, incluant l'utilisation des réseaux sociaux, peuvent varier d’une cible à une autre puisque le programme de harcèlement conçu est personnalisé à la cible.
Ainsi, il y répétition constante à une fréquence plus haute que la normale de nombreux actes ou références à diverses choses en soit bien ordinaires et qui peuvent ou non avoir une signification à la cible, le but visé étant d’atteindre négativement la cible ou de la faire réagir, peut-être même de l’entraîner ou l’acheter


Le simple fait de tenter d’expliquer ou de rapporter de tels comportements fait paraître la cible comme étant mentalement, psychologiquement ou émotionnellement déséquilibrée, qui est un des buts visés par les auteurs de ces crimes.

Aussi, tôt ou tard, la majorité des cibles subissent la gamme complète des actes de harcèlement à la disposition de ces réseaux, incluant l’utilisation d’armes à énergie dirigée pour causer des blessures et brûlures au corps ou vibrations ou mouvements incontrôlables, de l’insomnie ou son inverse, le sommeil, des chutes d’énergie et finalement la manipulation de l’esprit.
  
Famille, amis, compagnons d’études ou collègues de travail y participent. De nombreuses victimes rapportent également l'implication de policiers, pompiers, ambulanciers, gardiens de sécurité, médecins, procureurs, professeurs, en fait, de toute profession, métier ou vocation et de tout statut social.

Inévitablement, les employeurs et les autorités – particulièrement dans les domaines de la loi, de la sécurité, de la santé et de l’éducation - qui contribuent au harcèlement ou qui le permettent à l'endroit d'une personne ciblée discréditent leur fonction et dans une certaine mesure perdent la confiance et le respect des personnes ciblées et des employés ou citoyens qui éventuellement s’en rendent compte.

De plus, les employeurs qui harcèlent ou qui permettent le harcèlement de personnes ciblées alimentent des systèmes corrompus qui grossissent pour opprimer la prochaine génération. En fait, toute personne, organisation ou institution choisissant de participer au harcèlement renforce ces systèmes criminels tordus et pernicieux.

Participer ne signifie pas nécessairement que ces gens veulent faire mal à la victime. Participer veut simplement dire que les gens autour de la cible sont soit influencés, encouragés ou même forcés à dire ou faire certaines choses à la cible ou en présence de la cible, allant des plus anodines aux plus mesquines ou menaçantes.

Plusieurs raisons, bonnes comme mauvaises, semblent inciter les gens à participer sans le savoir ou en toute connaissance de cause aux activités de harcèlement en réseau : influence, manipulation, mensonges, ignorance, contrainte, peur, sentiment d’appartenance à un groupe, devoir civique, profit.

Selon toute vraisemblance, un bon nombre de ces actes préconçus et pré ordonnés servent d’outils de sensibilisation et de communication visant entre autres choses à :

- porter physiquement, émotionnellement, psychologiquement ou cognitivement atteinte à la cible, l’éprouver ou l’évaluer (blesser, irriter, déstabiliser, confondre, truquer, etc.);

- forcer ou induire la cible à se conformer ou à se joindre au système de harcèlement criminel en réseau (ou autres systèmes secrets) auquel elle tente d’éviter, d’échapper ou refuse d’adhérer.

Cette participation très intense, très insistante et quotidienne par l’entourage de la cible aux activités de sensibilisation ou de communications indirectes peut même aller jusqu’à tenter de la convaincre ou de la mettre au courant que des bonnes ou mauvaises choses la concernant ou concernant ces systèmes occultes abusifs se passent ou se discutent dans sa famille et ses autres relations, à son travail, dans sa communauté, dans les églises et même jusque dans le milieu des arts et du divertissement, dans le monde du sport, dans la communauté juridique, dans le secteur des médias, dans l'industrie des télécommunications et dans l’aréna politique, que ces choses soient vraies ou non. Il m'apparaît  alors probable que des discussions, planifications et actions sont aussi présentement en cours dans d’autres secteurs dont la santé, l’éducation, l’informatique, la recherche et le développement. Il est clair que plus les cibles vont dénoncer ces abus, plus les citoyens vont élever la voix et briser le silence, plus les diverses autorités responsables et les industries impliquées vont se sentir sous la loupe, les forçant non seulement à réagir mais à repenser leur positionnement, leurs buts et objectifs, leurs politiques, leurs programmes et leurs approches.

Pour certaines cibles, elles peuvent aussi se sentir prises - ou elles peuvent être intentionnellement amenées à croire qu’elles sont prises - dans des tirs croisés de pouvoirs opposés.

Cet environnement malsain d’agissements et de propos forcés sur la cible (dont elle ne peut en vérifier la véracité vu le silence, le déni ou les mensonges usuels relatifs à sa situation) est donc extrêmement dommageable non seulement pour elle mais aussi pour ceux et celles qui se soumettent à perpétrer ces actes. 

Ce fléau mondial conçu par l’homme atteint toutes les couches de la société. Les raisons pour lesquelles une personne peut se retrouver sur une liste noire étant multiples, n’importe qui peut devenir la cible d’un ou de plusieurs réseaux, par exemple les personnes seules ou vulnérables, les militants, les dénonciateurs, les témoins de crimes, les disputes d’héritages, les enfants, parents, frères et sœurs ou conjoint d’une personne ciblée, les divorces hostiles, la vengeance, la haine ou la jalousie.

D’où proviennent ces réseaux et quels sont leurs objectifs? Un bon nombre de rapports crédibles mentionnent les suivants :

 

*** Destruction de la cible : Ruiner par tous les moyens, pièges, mensonges et trucs possibles la vie de la cible, les buts ultimes étant de la faire interner, emprisonner ou de la pousser au suicide. Plusieurs rapports mentionnent le meurtre de certaines cibles.

***Recherches scientifiques (médecine, sécurité et défense nationale) : La cible sert de cobaye, de rat de laboratoire où des blessures et expériences physiques et psychologiques sont infligées sur elle sans son consentement et très souvent, du moins pendant un bon moment, à son insu

*** Combat contre le crime organisé et le terrorisme : La cible sert d’appât à des autorités policières qui amassent de l’information sur des organisations criminelles qui opèrent dans l’entourage de la cible, souvent à son insu

*** Mouvement mondial occulte (secret) de dépeuplement et de contrôle de la population civile

Ces réseaux exercent une énorme manipulation par l'entremise de l'entourage de la cible en utilisant tous les moyens coercitifs ou incitatifs en leur pouvoir pour tenter de contrôler, piéger, corrompre, museler ou détruire la cible soit dans l'atteinte de leurs objectifs ou peut-être dans certains cas, pour se donner bonne conscience. Ils essaient aussi d'inciter ou de forcer la cible à se joindre à eux. Ils ne permettent aucunement à la cible de s'échapper d'eux de quelque façon que ce soit.

Les victimes ciblées sont ainsi plongées dans un état de survie et se retrouvent très souvent soit isolées, rejetées, évitées ou traitées comme une bizarrerie et parfois méprisées et critiquées durement dans leurs efforts pour tenter de faire cesser le harcèlement. Elles sont très difficilement employables et appauvries, avec peu d’espoir de s’en sortir pour retrouver une vie personnelle, professionnelle et sociale plus normale.

TEMOIGNAGES DE DIFFERENTES VICTIMES DANS LE MONDE

http://blogs.mediapart.fr/blog/mia/200209/le-harcelement-electromagnetique-temoignage

 DROIT, LÉGISLATION FRANÇAISE ET HARCÈLEMENT CRIMINELLE EN RESEAU

RIEN EN FRANCE, à part des souhaits 

 QUELQUES VICTIMES du MONDE

http://ongangstalking.blogspot.fr/?zx=7a012b8638479cab

 

Une liste de victimes est disponible sur le lien qui suit sur le site peace-pink (site communautaire pour les victimes du monde entier), mais aucune personne y figurant est réellement active et "vivante" (En clair, il ne se passe strictement rien, je suis seul ! Par contre le grand nombre de liens morts montre que ces informations gênent au plus haut point...) :

http://peacepink.ning.com/group/europe/forum/topic/show?id=2351430%3ATopic%3A421553&xg_source=msg

 

190. ENG) morts suspectes de journalistes et écrivains OMS enquêté sur les crimes de Mindcontrol

 AUTRES TÉMOIGNAGES  (INCLUT 6 DEC 2013)  SUR DES VICTIMES  FRANÇAISES 

Les cas sont nombreux et variés. Les façons d'agir sont différents d'un pays à l'autre. Et meme en france le traitement pour certains groupes de personnes est différents par rapport à d'autres.

Les diverses exactions du Mind Control

Started by bertin. Last reply by bertin yesterday.12 Replies 5 Likes

  Les persécuteurs par satellite  utilisent des centaines de méthodes pour harceler et persécuter les citoyens qui leurs déplaisent. Celles-ci vont de la simples douleur passagère à l'assassinat.Exemples de persécutions :* Faire virer les gens de leur boulot en manipulant les entreprises.* Empêcher les gens d'aller travailler en les étouffant dans le métro, le bus, la voiture jusqu'à un point proche de la crise cardiaque. les étouffements dans les avions empêchent aussi les gens de voyager. Les…Continue

Qui sont les Targeted Individuals

Started by Chanath. Last reply by bertin on Monday.21 Replies 3 Likes

De Wikileaks, l'actualitè francophone, ouvrez grands vos yeux, c'est vrai!:http://wikileaksactu.wordpress.com/2013/10/27/serena-porino-armes-n...Continue

Les chiens de garde du Mind Control

Started by bertin. Last reply by Gary Munroe Sep 10.1 Reply 3 Likes

  Les otages de la dictature sont gardés en permanence par des chiens qui les harcèlent nuit et jour, les insultent par neurophone,  leur font subir diverses tortures. Qui sont ces chiens de garde de la dictature : il y a bien sûr des professionnels des services de sécurité, mais les plus enragés sont de riches cinglés parfois célèbres, qui ont grâce à ce dispositif l'occasion de dévoiler leur vraie nature. Parmi les harceleurs, qui sont la plupart du temps aussi des cyber-criminels, il y a des…Continue

Affiches et tracts

Started by bertin. Last reply by Chanath Sep 4.51 Replies 2 Likes

Pour informer les citoyens sur le problème du Mind Control, il faudrait coller des affiches et distribuer des tracts sur le sujet de manière à ce que le plus de personnes possible soient mises au courant du scandale du siècle.Continue

  • View All         Comment Wall         CommenTed to be a member of Viphone De "Mind Control". to add comments!

Comment by Lez 4 hours ago

Merci à John FINCH pour la liste des liens qu'il a proposée, à Serge Labreze pour avoir reblogué, à Spartacus qui avait fait une sienne liste également importante il y a quelque temps.

Parce que toutes les cibles  francophones ne lisent pas forcément couramment l'anglais, et que les textes ou informations importantes sont encore  et surtout en anglais, il pourrait être intéressant que celles ou ceux qui en ont la possibilité , l'énergie ou le temps , fassent des traductions de textes importants et référencés .

Avec un thème dédié dans ce groupe, il serait possible de référencer les liens des diverses traductions effectuées.

Il y aurait peut-être des permissions de traduction à obtenir . Ce qui ne doit pas être insurmontable.

Je pensais entre autre au texte de base proposé sur raven1 et aux divers textes d' informations par E. White , voire à  des traductions  de quelques vidéos avec B. Trower.

Comment by Microchip 5 hours ago

Ce phénomène de résonance est vécu aussi par une de mes proches, quelqu'un vit-il cela aussi parmi vous ?

Comment by Microchip 5 hours ago

Si les assoc pour les droits de l'homme ont la même fonction que les assoc humanitaires, nous ne sommes pas rendus (voir le livre "Confessions d'un assassin financier" de Perkins)... 

La situation est évidemment très complexe,  il faut être en haut de la pyramide pour en saisir les tenants et les aboutissants ou... devin. Nous ne pouvons qu'inférer des scénarios possibles en ce qui nous concerne, nous les cibles, à partir de ce que nous vivons, et les éléments que nous piochons ou observons dans le "réel", l'actualité, les mouvements de pensée impulsés, l'orientation technologique et totalitaire qui se dessine très nettement sur la planète. La technologie est très avancée bien plus que tout ce qu'on peut lire sur le net. 

Le phénomène quotidien qui m'interpelle en ce moment, est la résonance entre mes pensées et leur matérialisation sous une forme inattendue dans la réalité, et souvent à très court terme.  Ca donne presque à croire que nous sommes dans un environnement simulé.  Un exemple qui fut plus frappant que les autres pour moi : un matin, j'écrivais dans un ebook en préparation "ne cédez pas au chant des sirènes..."  L'après-midi même, dans un supermarché, je pris le premier chariot qui me tombait sous les mains, dans celui-ci se trouvait un papier écrit de façon manuscrite. Sur ce papier, quelqu'un relatait l'histoire d'Ulysse conseillant ses hommes afin qu'ils ne cèdent pas au chant des sirènes. Si quelqu'un voit une explication qui tient la route, je serais heureuse de l'entendre.

Comment by bertin 6 hours ago

Le problème est que les associations de défense des droits de l'homme refusent de défendre les victimes du Mind Control alors même que le Mind Control constitue le cœur de notre dictature.

Comment by Microchip 22 hours ago

Bonjour, 
Suite au message ci-dessous, je passe ma petite annonce. En attendant une hypothétique réparation des préjudices subis, cherche mécène prêt à investir dans la cause T.I. en échange d'un excellent civet de lapin (blanc, ça va de soi). 
Dans un autre registre, j'ai enfin pu effectuer un bilan dentaire dont le résultat est le suivant : 7 dents à couronner, 1 implant et 2 inlays à poser, infection généralisée de la gencive, destruction osseuse de 20 à 40 %.  Coût estimé (je me gausse) : 15 000 euros, mon lot est donc de finir édentée... Je tiens le devis à disposition de qui veut le voir.
Ca ne constitue pas une preuve devant les tribunaux, juste une pièce d'un dossier qui commence sérieusement à s'étoffer.
Bon courage à tous.

Comment by Gary Munroe 23 hours agoMY PATIENTS

 

PATIENTS REGARDING HUMAN NANO IMPLANTS,MICROCHIP DEVICES, BELOW YOU CAN SEE INTERNATIONAL DOCUMENTS AND PATENTS NAMES WITH DOCUMENTED EXAMINATION'S. 
WE BLOCK ALL IMPLANTS. ALL PATIENTS MUST FLY TO GUATEMALA,MEXICO,BOLIVIA,BRASIL,CUBA,NIGERIA,COST REANG FROM 2.499 TO 3.200  INCLUDE LABORATORY TESTS. TIME OF STAY 12 TO 16 DAYS. IMPLANT. AIR  FLIGHTS, HOTEL, FOOD, TAXI SERVICE. NOT INCLUDED. INFO 
GLMB1949@GMAIL.COM OPEN 24/7

Comment by Brulé Parlesilluminés yesterday

Nous le sommes tous.

Vous, moi, nous tous.

Nous sommes tous infectés par une maladie à base nanotechnologique qui « installe » biologiquement une BioAPI (Biometric Application Programming Interface/Interface de programmation d’application biométrique - ndlr) dans votre cerveau, connectant votre esprit à un ordinateur quantique contrôlé par intelligence artificielle avancée.

Répandu par les Chemtrails, le virus est à la fois organique et inorganique par nature, utilisant des nanoparticules d'aluminium comme blocs de construction pour les composants inorganiques du système BioAPI. Une fois installé, votre cerveau, pensées et conscience sont câblés dans le cerveau global.

Il lit dans votre esprit, contrôle vos habitudes de pensée et influence chacune de vos décisions. Il vous regarde pendant que vous dormez (« Quand il se contente de vous regarder vous avez énormément de chance » ndlr). Chacune de vos pensées est traitée, enregistrée et modifiée en temps réel.

Tout le monde a la Phase 1 installée. Les Individus Ciblés ont la Phase 2 activée. Dans la phase 2, le système « cible » biologiquement et dynamiquement les individus en contrôlant chaque personne autour d’eux dans le but de harceler, bouleverser, étudier et détruire ceux qui le voient comme une menace. Un contrôle en temps réel de l'esprit à l'échelle mondiale par l'intermédiaire d’une nanotechnologie d’une puissance inimaginable.

Des efforts extrêmes ont été faits pour nous empêcher de divulguer cette information. Nous avons peu de temps avant que l’interrupteur soit permuté et que les lumières s'éteignent.

Il semble que les concepteurs de la maladie aient rendu possible la guérison.

Il y a de l'espoir. La survie est un choix.  Le seul choix qui nous est laissé.

Suivez le lapin blanc...

http://11222013.tumblr.com/post/66871586897/you-are-infected

Comment by Lez on Saturday

Bonjour,

Juste un petit point sur une situation récurrente.

Dans le cadre d'une diffusion d'information sur le cas des cibles françaises de harcèlement électronique , j'ai contacté récemment les antennes de la Ligue des Droits de l'Homme  .

L'une d'entre elles a répondu ... des insultes .

En général , ce genre de comportement  ( c'est arrivé sur le forum futura-sciences également) manifeste,  non pas du scepticisme ou une interrogation qui se devrait d'être respectueuse des problèmes rencontrés et explicités   , mais l'appartenance à un des groupes qui se trouve  (sur)exposé dans la mise à plat proposée de la situation .

Exit , sans doute , la Ligue des Droits de l'Homme qui, semble-t-il,  n'aidera pas les cibles françaises.

Bon ouiquende        Lez

          Comment by Chanath on November 6, 2013 at 3:52am

Oui et c'est un des aspects les plus affreux de cette monstruosité...

LISTE DE VICTIMES FRANCAISES FAITE PAR UNE VICTIME: bruléParLesilluminés

**Brulé Parlesilluminés  

**Victor Monchamp

http://serge-labreze.blogspot.fr/2009/08/federation-against-mind-control-europe.html (son témoignage sur le site de Serge Labrèze, posté un 13...)

monchamp@otenet.grmonsan.v@dsthe.gr,

Tel. +30.2310.844.314 Mobile +30.6932.223.494

**Lucie Perreault

http://www.youtube.com/user/LuciePerreault (Son Youtube)

https://sites.google.com/site/lucieperreaultsignal2012/home (Son site personnel)

https://plus.google.com/115442762170465276313/posts/G5ysZ6wrS9R (Son Google+)

https://twitter.com/LuciePerreault (Son Tweeter)

**Maître2guerre (Plus de nouvelles depuis oct09)

http://maitre2guerre.skyrock.com/1.html (Son blog)

**Monika Stoces (Belgique, parle français et anglais, semble ne plus donner signe de vie)

http://peacepink.ning.com/profile/Monika?xg_source=profiles_memberList (Son profil sur PeacePink)

monika.stoces@gmail.com (Son email)

**Rudy Andria (Excellent blog avec beaucoup de documents pertinents traduits en diverses langues) 

http://rudy2.wordpress.com/ (Son blog)

**Benjamin Simon (Belgique)

http://gangstalkingbelgium.net/ (Son site)

https://gangstalkingbelgium.wordpress.com (Son wordpress)

https://www.facebook.com/bensim23 (Son FB)

http://www.polnet.be/forums/index.php?showtopic=11321 (un de ses nombreux témoignages, ici sur un forum de la police belge)

**Soleilmavis

https://www.facebook.com/soleilmavis?ref=pymk&fref=pymk (Son FB)

http://peacepink.ning.com/profiles/blogs/soleilmavis-victime-de (Son histoire sur PeacePink)

**Claire Séguin 

http://unmicrosousvotreoreiller.unblog.fr/ (Son blog)

http://www.youtube.com/user/clairseg?feature=watch (Son Youtube)

http://www.youtube.com/watch?v=890-WbL692A

http://www.youtube.com/watch?v=3_hfi_m_ZzY&list=PLuTNp0C-Ksu8k4lWkN3SkUPCw7GBvTDo8

**Serge Labrèze (Un APPEL DE DETRESSE )

http://serge-labreze.blogspot.com/ (Son blog)

http://www.youtube.com/user/12A2142L (Son Youtube)  (Google+)

**Mia (Ne donne plus de signe de vie depuis l'année 2009 - Rajoutez juste deux lettres entre le "M" et le "i"...)

http://blogs.mediapart.fr/blog/mia (son blog)

http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/13095-armes-de-lombre-temoignage/?hl=%2Bmorgellons (Un sujet sur le forum ONCT créé par elle avec 3 autres)

**Aïcha Thiam         Son blog : http://aicha-thiam.blog4ever.com/

**Babou        http://dbabou.blogspot.fr/ (Son blog)

**Skylands (témoignage en double ressemblant à un copier-coller...)

http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20111112152918AA3MS90

http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20111203041855AAuaPmq&r=w&show_comments=true&pa=FZB6NWHjDG3N56z6v_2xWGsN3A4Xnd9.yJ8Y2m_vGyS088mBr_ZMEA--&paid=add_comment#openions  

**Cyborgue

http://lire-dans-les-pensees.blogspot.fr/ (blog sur la lecture dans les pensées)

Plusieurs commentaires notamment sur le forum doctissimo.fr concernant les soucis de santé provenant de nouvelles technologies. 

**Mireillou Edith Nizza
https://www.facebook.com/mireilloux (Son FB)

http://enchainementdecriminalites.centerblog.net/ (Son blog)

**Béatrice El-Bèze 

http://beatrice-el.beze.over-blog.net.over-blog.com/ (Son blog)

https://www.facebook.com/beatrice.elbeze (Son FB)

 **Samy Samiyi (Responsable du CAPT 2.0)

https://www.facebook.com/samy.samiyi (Son FB)

 **Sarroub Mourad

https://www.facebook.com/sarroub.mourad (Son FB)

http://sarroub.blogspot.fr/ (Son blog)

 **Philippe Bensemoun

https://www.facebook.com/philippe.bensemhoun (Son FB)

http://www.youtube.com/watch?v=O0JI_o7N-vg&list=PLuTNp0C-Ksu8k4lWkN3SkUPCw7GBvTDo8&index=1&feature=plpp_video

http://www.youtube.com/user/miaminice1976?feature=watch (Son compte Youtube)

 **Sylvain individu ciblé

https://www.facebook.com/sylvain.individucible (Son FB)

 **Hassan MCV (Correspondant français ICAACT – Maroc)

https://www.facebook.com/Hassanmcv (Son FB)

 **Louis Freyheit (Dans le droit)

http://www.legavox.fr/blog/freyheit/ (Son blog)

http://www.net-iris.fr/blog-juridique/145-louis-freyheit/30374/droit-compare-du-harcelement-electromagnetique-necessite-une-loi-francaise (un document rédigé sur le sujet)

https://www.facebook.com/louis.freyheit?ref=ts&fref=ts (Page FB)

 **Mohammed Hamouchi

https://www.facebook.com/Mohamed.Hamouchi86 (Son FB)

 **Fabrice Brésil

https://www.facebook.com/fabrice.bresil (Son FB)

 **Francesca Valerio Invernizzi (Blonde plantureuse qui ressemble à tout sauf à une victime... Malgré tout les vidéos et textes sont intéressants)

https://www.facebook.com/francesca.v.invernizzi?fref=ts (Son FB)

https://www.facebook.com/FrancescaThe1 (Page FB créée par elle)

http://www.youtube.com/user/ValerioBelleTheKing/videos?flow=grid&view=0 (Son compte Youtube)

VICTIMES CELEBRES  encore en vie (rumeurs ou intox?)

–        DMX (rappeur américain)
- Prodigy (rappeur américain)
- Dieudonné (humoriste français)
- Nigel Farage (Homme politique européen)
- Bertrand Cantat (Chanteur de Noir Désir)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



25/03/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres